Cet article date de plus de sept ans.

Déjà quatre médailles pour les Bleus

Le clan français a remporté sa quatrième médaille en trois jours lors des championnats d'Europe d'escrime à Strasbourg et fait donc aussi bien qu'en 2013 à Zagreb. Battu en demi-finale par le Russe Alexey Cheremisinov, le Fleurettiste Erwan Le Pechoux a ajouté une médaille de bronze au bilan des Bleus.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 Marie Florence Candassamy (à droite) (FREDERICK FLORIN / AFP)

Avec deux représentants en finale, les Russes sont les grands perdants de  cette troisième journée. Si la victoire de la sabreuse ukrainienne Olga Kharlan  face à Ekaterina Dyachenko était attendue, la défaite du fleurettiste Alexey  Cheremisinov devant l'Anglais James-Andrew Davis est une véritable surprise. Médaillé d'or en 2012, finaliste malheureux en 2013, Alexey Cheremisinov a  pourtant longtemps cru tenir son deuxième titre européen pour sa troisième  finale de rang dans un championnat d'Europe. Dominateur, plutôt sûr de sa force  (6-10), le Russe s'est curieusement effondré dans la deuxième partie de cette  finale face à un Anglais survolté.

Médaillé de bronze par équipes en 2013, James-Andrew David a aligné six  points de suite (12-10) pour ne plus jamais laisser revenir son adversaire dans  une finale renversante (15-11). L'Anglais de 22 ans remporte à Strasbourg son  premier titre de champion d'Europe en fleuret messieurs. Une véritable  consécration pour lui. En sabre dames, l'Ukrainienne Olga Kharlan a en revanche fait respecter la  hiérarchie annoncée. Quadruple tenante du titre, elle a ajouté un cinquième  titre européen à son impressionnant palmarès. La sabreuse de 23 ans a toutefois  difficilement dominé la Russe Ekaterina Dyachenko lors d'une finale très  disputée (15-12).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Escrime

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.