Cet article date de plus de deux ans.

Coupe du monde : Hélène Ngom et Manon Brunet réalisent le doublé

Les escrimeuses françaises ont signé un joli doublé en Coupe du monde avec les succès de Hélène Ngom à l'épée à Chengdu (Chine) et de Manon Brunet au sabre à Sint-Niklaas (Belgique), ce samedi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (JOHANNES EISELE / AFP)

Joli doublé pour l'équipe de France d'escrime. A 25 ans, Hélène Ngom a signé son premier succès en Coupe du monde, en s'imposant en finale de Chengdu (Chine) 15 à 12 contre l'Italienne Rossella Fiamingo, double championne du monde 2014 et 2015 et vice-championne olympique en 2016 à Rio. En demi-finales, la tricolore avait battu l'Américaine Courtney Hurley, médaillée de bronze aux derniers Championnats du monde à Wuxi en Chine en juillet 2018.

Au sabre, Manon Brunet, malheureuse quatrième des JO 2016 à Rio, a remporté à 23 ans la 4e épreuve de Coupe du monde de sa carrière, en s'imposant en finale contre la Russe Olga Nikitina 15 touches à 14. Pour atteindre la finale, la sabreuse d'Orléans avait éliminé en huitièmes l'Ukrainienne Olga Kharlan, triple championne du monde (2013, 2014, 2017) et double médaillée de bronze olympique (2012 et 2016), et la championne olympique en titre, la Russe Yana Egorian, en demies.

Il s'agit du dernier week-end de compétition, avant le début du processus de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, avec comme sommet cette saison les Championnats du monde à Budapest (15-23 juillet), étape primordiale vers le Japon à l'été 2020.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Escrime

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.