Cet article date de plus de huit ans.

Escrime : la belle moisson de médailles françaises aux Mondiaux

Sept médailles, dont trois en or : c'est sur un bilan plus que satisfaisant que les Français ont quitté les championnats du monde d'escrime, à Kazan, en Russie. De quoi tourner définitivement la page du fiasco des derniers Jeux olympiques...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (La joie de l'équipe de France d'épée, après sa victoire hier sur la Corée du Sud © REUTERS/Grigory Dukor)

"Il y a un nouvel état d'esprit, une nouvelle ambiance" , confesse le directeur technique national, Christian Peeters. L'escrime française est revenue à son plus haut niveau : c'est la constation que l'on peut faire, à l'issue des championnats du monde qui viennent de se terminer à Kazan, en Russie.

Les beaux résultats des Français aux Mondiaux d'escrime : "On n'en attendait pas tant", confesse le DTN, Christian Peeters
écouter
Sept médailles, dont trois en or - pour l'épée et le fleuret par équipes, notamment : le fiasco des JO de Londres est bel et bien oublié. L'équipe de France s'est reconstruite, et c'est la plus grande satisfaction de ses encadrants. Avant les championnat du monde, on faisait plutôt profil bas. "Notre but est de construire un collectif France solide pour les JO 2016" , disait humblement Christian Peeters, ancien sabreur lui-même. Mission accomplie.

"Nous avons fait une chose très simple : nous avons rétabli un dialogue qui s'était détérioré. Maintenant, les entraîneurs, les athlètes, tous se disent les choses, et clairement" , dit-il aujourd'hui.

Du coup, conclut le DTN, "nous avons de belles perspectives et objectifs avec les JO de Rio dans deux ans".  Et d'ici là, la Fédération va lancer une campagne de communication pour attirer de nouveaux licenciés à la rentrée...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.