Jeannie Longo relaxée par la Fédération française de cyclisme

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La Fédération française de cyclisme a décidé de relaxer Jeannie Longo de "toute poursuite disciplinaire ". Elle estime que la championne n'a pas enfreint les règles antidopage en matière de localisation.

L' Agence française de lutte contre le dopage lui reprochait de n'avoir pas communiqué à trois reprises sa localisation,  empêchant du coup de subir des contrôles antidopage. Or, pour la Fédération française de cyclisme, au moment des faits, Jeannie Longo, 53 ans, ne figurait plus sur la liste des sportifs de haut niveau. Par conséquent, elle n'avait pas à justifier de son emploi du temps.