Cet article date de plus de cinq ans.

Foot : l'UEFA abandonne les charges contre Mamadou Sakho, suspecté d'infraction au code antidopage

L'international français avait subi un contrôle positif après avoir utilisé un produit pour brûler les graisses.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le footballeur français Mamadou Sakho, lors d'un match entre le FC Liverpool et le Borussia Dortmund, le 6 avril 2016.  (BERND THISSEN / DPA / AFP)

La commission de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA annonce avoir "[classé] le dossier" de Mamadou Sakho, vendredi 8 juillet. Le défenseur international français avait été suspendu par l'instance européenne fin avril pour une infraction au code antidopage.

"Après audition des avocats du joueur, des experts de laboratoires agréés par l'Agence mondiale antidopage (AMA), la commission de contrôle, d'éthique et de discipline a décidé de classer le dossier", écrit l'UEFA dans un communiqué.

En cause, un produit pour brûler les graisses

Sakho, âgé de 26 ans (28 sélections, 2 buts), avait subi un contrôle positif lors du huitième de finale retour d'Europa League avec son club de Liverpool contre Manchester United le 17 mars, après avoir utilisé un produit pour brûler les graisses.

Suspendu pour 30 jours jusqu'au 28 mai, il n'avait par conséquent pas été retenu dans la liste des 23 Français pour l'Euro-2016. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Dopage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.