Cet article date de plus de trois ans.

Affaire Clémence Calvin : le domicile de l'athlète perquisitionné, aucun produit dopant retrouvé

La perquisition a eu lieu vendredi après-midi à Martigues.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Clémence Calvin à Berlin, la capitale allemande, le 12 août 2018. (JULIEN CROSNIER / DPPI MEDIA / AFP)

Le domicile de la vice-championne d'Europe du marathon, Clémence Calvin, a été perquisitionné vendredi après-midi à Martigues (Bouches-du-Rhône). "Aucun produit dopant" n'a été trouvé, a annoncé, samedi 13 avril, le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux.

Les perquisitions, menées par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), ont eu lieu dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte à Marseille pour "infractions à la législation sur les produits dopants".

Clémence Calvin, 28 ans, qui est également visée par une enquête administrative de l'Agence française de lutte antidopage (AFLD) pour s'être soustraite à un contrôle inopiné au Maroc le 27 mars, a obtenu, vendredi, la levée de sa suspension provisoire par le Conseil d'Etat. Cette décision permet à l'athlète de participer au marathon de Paris, où elle compte réaliser les minima pour les Jeux olympiques de Tokyo-2020.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Dopage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.