Cet article date de plus de neuf ans.

Affaire Ciprelli : les gendarmes parlent de "dopage permanent"

Les enquêteurs ont identifié 15 achats d'EPO effectués depuis 2007 par Patrice Ciprelli, mari et entraîneur de la championne cycliste Jeannie Longo. Ces achats représentent un montant total de 19.800 dollars, soit 15.000 euros. Patrice Ciprelli a été mis en examen aujourd'hui pour trafic d'EPO.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'enquête sur les achats d'EPO par le mari de Jeannie Longo, révèle "un dopage permanent " depuis 2007.
Les gendarmes ont identifié 15 achats d'EPO effectués depuis 2007 par Patrice Ciprelli, pour un montant total de 15.000 euros.
Jusqu'à présent, le parquet de Grenoble n'avait fait état que de deux achats d'EPO en mai et juin 2011, pour des montants de moins de 500 euros chacun.

Au cours de la garde à vue de Patrice Ciprelli, les gendarmes ont trouvé dans son sac un document sur lequel était inscrit un mot de passe, grâce auquel ils  ont pu accéder au compte internet qu'il utilisait pour passer ses commandes  d'EPO, et retrouver ses anciens achats.
Ces achats étaient notamment passés à une pharmacie turque, par le biais de sociétés basées à l'Ile Maurice.

Patrice Ciprelli  a été mis en examen pour "contrebande de marchandises dangereuses pour la santé, infraction aux règlements sur le commerce de substances vénéneuses" ainsi que pour "importation de substances ou de procédés interdits aux fins d'usage par un sportif sans justification médicale".
Cette mise en examen, assortie d'un contrôle judiciaire et de la suspension de ses fonctions d'entraîneur, intervient après son passage aux aveux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Dopage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.