Cet article date de plus de trois ans.

Dopage: L'AMA lève la suspension du labo français de Châtenay-Malabry

L'Agence mondiale antidopage (AMA), à la suite d'un audit, a levé la suspension du laboratoire antidopage français de Châtenay-Malabry, a appris jeudi auprès de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président de l'AMA Craig Reedie (FABRICE COFFRINI / AFP)

Fin août, l'AFLD avait signalé une contamination d'échantillons par des prélèvements effectués sur des bodybuilders très concentrés en stéroïdes, provoquant la suspension en septembre des analyses au sein de l'unique laboratoire antidopage français.

"Lors d'un audit réalisé sur place les 4 et 5 décembre 2017, l'AMA a constaté que les actions correctives mises en place par le laboratoire dès la première semaine de septembre étaient de nature à empêcher toute nouvelle survenue de l'incident signalé le 28 août dernier", a expliqué l'AFLD. "Les auditeurs n'ont relevé aucun autre problème justifiant le maintien de la suspension", ajoute l'agence française.

La suspension avait constitué un coup dur pour le labo de Châtenay, contraint d'envoyer ses échantillons à l'étranger pour les faire analyser dans un autre labo accrédité par l'AMA.
   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.