Disparition de Georges Pernoud : Emmanuel Macron salue "son amour de la mer" dans une vague d'hommages

Emmanuel Macron a rendu hommage lundi à Georges Pernoud, le présentateur de Thalassa pendant près de 40 ans, qui a "transmis aux Français son amour de la mer et des paysages". Ce n'est pas le seul hommage.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
George Pernoud à bord du navire Thalassa dont il était le grand capitaine (SCHOUSBOE/SIPA)

"À notre génération, aujourd'hui, de protéger cette nature qu'il nous a appris à connaître", a ajouté le chef de l'Etat dans un tweet publié au lendemain du décès du journaliste à 73 ans.

De nombreux autres responsables politiques ont salué la mémoire de celui qui, en présentant 1.704 numéros de Thalassa entre 1975 et 2017, "avait réussi à faire connaître et aimer la mer à la France entière", selon Renaud Muselier, le président Les Républicains de la région PACA.

"Il fut décisif dans l'ouverture vers la mer de notre 'pays de terriens' avec Thalassa", a également souligné le député de La France Insoumise Eric Coquerel. "Très humain, il aura été l'un des grands défenseurs du service public de TV", selon lui.

"Les mers et les océans perdent celui qui les a fait découvrir à des millions de Français"

Pour Richard Ferrand, président LREM de l'Assemblée nationale et élu du Finistère, "les mers et les océans perdent celui qui les a fait découvrir et aimer à des millions de Français, avec passion, tendresse et humilité".

"Son 'Bonsoir' de ténor restera. Son engagement pour la planète aussi. Pendant 40 ans, Georges Pernoud a beaucoup contribué à la prise de conscience écologique", a salué Eric Piolle, le maire écologiste de Grenoble. "Par la mer, il a révélé à des millions d'entre nous que nous sommes des terriens".

"Georges Pernoud, c'était une certaine idée de la télévision. Chaleureuse, humaine, sans grandiloquence. La télé qu'on aimait", a pour sa part réagi sur Twitter le maire de Béziers Robert Ménard, proche du Rassemblement national.

En pleine mer, Arnaud Boissières, qui prend part au Vendée Globe, a également tenu à rendre hommage à cet homme à part dans le coeur des "voileux". 

En ce triste jour, l'INA a mis sur Twitter le générique qui a accompagné pendant tant d'années les rêves de nombreux enfants, et d'adultes aussi, avec ce célèbre "Bon vent".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.