Deux stars du ski extrême meurent dans une avalanche au Chili

Le Suédois Andreas Fransson, 31 ans, et le Canadien Jean-Philippe Auclair, 37 ans, escaladaient l'un des sommets les plus élevés de Patagonie, le mont San Lorenzo.

Capture d\'écran d\'un reportage montrant le skieur extrême Andreas Fransson, en avril 2012, à Chamonix (Haute-Savoie).
Capture d'écran d'un reportage montrant le skieur extrême Andreas Fransson, en avril 2012, à Chamonix (Haute-Savoie). (HAGLÖFS / YOUTUBE)

Les deux skieurs étaient portés disparus depuis lundi après une avalanche. Les corps sans vie de deux stars du ski extrême, Andreas Fransson et Jean-Philippe Auclair, ont été retrouvés, mardi 30 septembre, dans la région montagneuse d'Aysen, dans le sud du Chili.

Le Suédois Andreas Fransson, 31 ans, qui vivait à Chamonix (Haute-Savoie), et le Canadien Jean-Philippe Auclair, 37 ans, originaire du Québec, escaladaient l'un des sommets les plus élevés de Patagonie, le mont San Lorenzo, qui culmine à 3 700 mètres. Ce sommet est situé à quelque 2 200 kilomètres de Santiago du Chili, à la frontière avec l'Argentine. Lors de leur ascension, ils ont été pris dans une avalanche.

Les skieurs, qui étaient sur place pour tourner un documentaire, auraient passé un appel d'urgence par téléphone satellitaire pour être secourus, mais les caractéristiques géographiques du site ont empêché de les localiser précisément.

Leurs corps ont été retrouvés à plus de 3 700 mètres d'altitude, côté argentin, dans une zone très difficile d'accès. Deux Suédois qui les accompagnaient sont sortis indemnes de l'avalanche.