Cet article date de plus d'un an.

Warren Barguil : « Penser au Tour n'est pas une priorité »

Confiné chez lui en Bretagne, Warren Barguil pratique les sorties virtuelles en attendant le feu vert des autorités. En attendant, place à la solidarité avec la mise en place d'une cagnotte. "Penser au Tour n'est pas une priorité" pour le grimpeur d'Arkea-Samsic.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Où êtes-vous confiné ?
Warren Barguil
: "Je suis en Bretagne, à Kervignac à côté de Lorient. Je patiente dans cette ville sympathique en restant chez moi."

Comment faites-vous pour vous entraîner ?
WB
: "Je fais des sorties virtuelles sur mon home trainer connecté ! Ça me permet de m'entraîner et de réaliser un travail de qualité sans me lasser. Je m'occupe du jardin aussi. C'est de l'exercice physique, je travaille beaucoup avec la pioche."

Quel serait selon vous le meilleur scénario pour le Tour de France : en juillet, en août, à huis-clos ?
WB : 
"Que tout le monde soit guéri, que la vie normale reprenne son cours !"

La situation actuelle rend-elle futile le débat autour du Tour de France ?
WB
: "Tout à fait, il n'y a pas de débat à avoir, la décision sera prise le 15 mai. Il faut arrêter de spéculer sur des choses qui n'ont pas lieu d'être. Pour moi, penser au Tour n'est pas une priorité."

Avez-vous des nouvelles de Nairo Quintana, votre coéquipier chez Arkea-Samsic ?
WB
: "Il roule chez lui. D'ailleurs on va organiser une course entre coéquipiers vendredi à 15h. On va rouler sur 17 km pour se regrouper et rigoler ensemble.

Pouvez-vous nous raconter votre geste auprès du personnel médical de l'hôpital du Scorff à côté de Lorient ?
WB
: "On va mettre aux enchères mes maillots pour une cagnotte en ligne. Des personnes tirées au sort remporteront ces lots. C'est important pour moi, je connais beaucoup de monde, c'est là où je suis né… J’y attache énormément d'importance."

Quelles sont vos occupations ?
WB
: "Je joue beaucoup à la console, je suis sur les réseaux sociaux mais j'essaye de me restreindre. Sinon je lis des livres, ça me repose."

Que lisez-vous en ce moment ?
WB
: "Je lisais Laurent Gounelle et là je suis sur un bon roman de Marc Lévy. Alors qu'à l'école, je n'étais pas un grand lecteur, je dévore des livres en ce moment."

Avez-vous un message à faire passer ?
WB
: "Tous ensemble, restez chez vous !" Mais j'ai un autre message pour vous, en anglais : "Start each day with a smile". C'est très important pour moi ! Tous les matins, je me lève en essayant d'avoir le sourire. Ça ne peut que nous aider : garder le sourire pendant cette période difficile."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.