Vuelta 2021 : Fabio Jakobsen (re)domine le sprint massif et s'impose pour la troisième fois, Odd Christian Eiking reste leader

Le Néerlandais Fabio Jakobsen a réalisé la passe de trois, mardi, pour s'imposer au sprint et en patron dans la seizième étape du Tour d'Espagne.

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le sprinter néerlandais Fabio Jakobsen a remporté sa troisième victoire d'étape sur la Vuelta à Santa Ceruz de Bedena, mardi 31 août 2021. (MIGUEL RIOPA / AFP)

Retour dans le Nord pour le Tour d'Espagne. Et retour encore gagnant, le troisième déjà pour le sprinteur de la Deceuninck Quick-Step, Fabio Jakobsen sur cette seizième étape de plaine, mardi 31 août, entre Laredo et Santa Cruz de Bezana. Un sprint massif dominé sans difficulté par le Néerlandais devant Jordi Meeus (Bora-Hansgrohe) et Matteo Trentin (UAE-Team Emirates). Troisième succès pour le coureur néerlandais de 25 ans, et quatrième pour la formation de Patrick Lefevere sur les routes espagnoles cette saison. 

Fabio Jakobsen puissance trois

Un scénario classique pour une étape de transition avec un groupe de six coureurs qui a très longtemps rythmé la course à l'avant, sans prendre d'avance conséquente sur le peloton. Une nouvelle échappée vouée à mourir sur un profil relativement plat et avant une troisième et dernière semaine promise aux grosses explications entre favoris. L'accélération des UAE-Team Emirates dans la seule dificulté du jour a permis de réveiller la course dans l'Alto de Hijas à moins de 75 km de l'arrivée. La tentative désespérée dans les derniers kilomètres de Stan Dewulf (AG2R-Citröen) n'a quant à elle rien donné. Le tout avant un sprint remporté une nouvele fois par Fabio Jakobsen, plus que jamais leader du classement par points.

À noter la dixième place du Français Clément Venturini (AG2R-Citröen) et une nouvelle déception pour Arnaud Démare (Groupaùa-FDJ), esseulé dans le final. Du côté du classsement général, pas de changement puisque le leader norvégien Odd Christian Eiking (Intermarché - Wanty Gobert) conserve son maillot rouge devant le Tricolore Guillaume Martin (Cofidis) à 54" et le Slovène Primoz Roglic (Team Jumbo Visma) à 1'36". Le tout avant la fameuse étape des Lacs de Covadonga, mercredi, qui devrait voir les favoris prendre les devants et se jauger pour la victoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vuelta

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.