Vuelta 2021 : Magnus Cort Nielsen remporte la 19e étape au sprint, Primoz Roglic toujours en rouge

La 19e étape du Tour d'Espagne a été remportée par Magnus Cort Nielsen (Education-First) au sprint. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) reste leader et se rapproche de la victoire finale.

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Par ici la troisième victoire d'étape pour Magnus Cort Nielsen (EF), lors de la 19e étape de la Vuelta, le 3 septembre. (MIGUEL RIOPA / AFP)

Et de 3 pour Magnus Cort Nielsen ! Le Danois de l'équipe Education-First a remporté une nouvelle étape sur ce Tour d'Espagne. Lors de la 19e étape, vendredi 3 septembre, il s'est imposé au sprint devant Rui Oliveira (UAE) et Quinn Simmons (Trek-Segafredo), à Monforte de Lemos. Cette 19e et antépénultième étape a rapproché Primoz Roglic, bien calé au coeur du peloton, du sacre final. 

Chaque étape rapproche inéluctablement le Slovène d’une troisième victoire consécutive sur la Vuelta. Tranquille, il a géré son avance au classement général après deux journées très animées en montagnes. Ses 2'30 d'avance sur son dauphin Enric Mas (Movistar) représentent un boulevard pour le détenteur du maillot rouge, qui devrait, selon toute vraisemblance, l'arborer dimanche à Saint-Jacques-de-Compostelle, lors de l'arrivée finale.

Mentjies, 10e du général, contraint à l'abandon

Si Roglic venait à conquérir un troisième Tour d'Espagne, il ne fera pas oublier pour autant les performances de Magnus Cort Nielsen. Déjà vainqueur au sprint des 6e (devant Roglic, excusez du peu) et 12e étapes, le Danois a enchaîné en s'imposant en patron, à l'arrivée de ce 19e rendez-vous. Une victoire facilitée par son coéquipier Lawson Craddock, échappé avec lui et qui a ouvert la voie à Cort Nielsen dans le dernier kilomètre. 

Le puncheur d'Education-First a devancé Rui Oliveira et Quinn Simmons, qui ont pourtant animé l'étape. Echappés à 30 kilomètres de Monforte de Lemos, les deux coureurs ont longtemps tenu la cadence, rejoints par cinq autres compagnons, avant de céder au sprint. 

A l'issue de cette étape accidentée, le top 10 a connu un changement majeur : le Sud-Africain Louis Meintjes (Intermarché), qui occupait la dixième place au général, a chuté dans le peloton, et été contraint à l'abandon. David De la Cruz (UAE) a pris la 10e place, juste derrière Guillaume Martin (Cofidis), premier Français de cette Vuelta. Le coureur tricolore avait déjà terminé en tant que premier coureur de l'Hexagone sur le Tour de France (8e).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vuelta

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.