Tour d'Espagne - Une Vuelta 2021 disputée en totalité en Espagne

Après une édition 2020 marquée par la pandémie de Covid-19 et qui avait dû être redessiné, privé des passages aux Pays-Bas et au Portugal. Pour éviter pareille mésaventure, les organisateurs ont donc réalisé un tracé 100% en Espagne. Cette Vuelta 2021 s'élancera le 14 août de Burgos, et s'achèvera à saint-Jacques de Compostelle, évitant ainsi l'arrivée à Madrid pour la première fois depuis 2014.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
La présentation du Tour d'Espagne 2021, le 11 février 2021 (CESAR MANSO / AFP)

Les arrivées explosives et les surprises seront de retour sur le Tour d'Espagne 2021, avec notamment le première ascension du Gamoniteiru (Asturies) et une arrivée qui ne se fera pas à Madrid pour la première fois depuis 2014.

La Vuelta 2021, dont le parcours a été dévoilé jeudi, sera aussi celle des cathédrales: le peloton s'élancera le 14 août de la cathédrale de Burgos, qui fête son huitième centenaire en 2021, et arrivera trois semaines plus tard au pied de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, en hommage à l'année sainte compostellane.

Après une édition 2020 perturbée par la pandémie de coronavirus (repoussée à octobre-novembre 2020, réduite de 21 à 18 étapes, annulation des passages aux Pays-Bas, en France et au Portugal), les coureurs reviendront à une formule classique de 21 étapes, à l'issue desquelles on connaîtra le successeur du Slovène Primoz Roglic, double vainqueur en titre de la boucle espagnole.

Et cette édition 2021 sera placée sous le signe de l'altitude, avec huit arrivées en altitude et onze étapes en haute ou moyenne montagne. Elle comprend également deux contre-la-montre individuels (la 1re et la dernière étapes), mais pas de chrono collectif. Les trois premières étapes serpenteront autour de Burgos (nord de l'Espagne), et les coureurs commenceront déjà à gravir les premières bosses dès le 3e jour, avec l'arrivée au Picon Blanco (1.500 mètres d'altitude) et ses pentes frôlant les 17%, qui pourraient décider des premiers écarts.

Haute montagne

La première grande étape de montagne arrivera dès la 7e étape: six cols attendent le peloton entre Gandia et le Balcon d'Alicante, au sud-est du pays, avec un sublime panorama sur la côte. Puis les coureurs descendront vers l'Andalousie pour la 9e étape, avec une arrivée au sommet du Velefique (13 km avec des pentes de 13% en moyenne).

Pas de Pyrénées cette année, mais une part belle aux autres massifs montagneux d'Espagne, donc. Et aussi aux territoires que la Vuelta 2020 n'avait pas traversés, comme l'Andalousie. Les coureurs retrouveront la montagne lors de la 14e étape dans l'est du pays, avec une arrivée au sommet du Pico Villuercas, un col de 1re catégorie. Une journée qui pourrait accroître les écarts au classement général, avant une 15e étape également tout en relief. Un doublé qui débouchera sur la 2e journée de repos mérité.

Et pour la dernière semaine de course, le peloton retrouvera au nord les hauts-plateaux et les décors somptueux de Cantabrie, de Galice et des Asturies. La semaine démarrera avec une étape plutôt plate, avant d'aborder deux journées en altitude. La 17e étape, longue de 181 km, s'achèvera autour des magnifiques lacs de Covadonga. Une montée hors-catégorie devenue un grand classique de la Vuelta que les coureurs aborderont après avoir effectué deux tours d'un circuit comprenant deux ascensions du sommet de la Collada Llomena, inédit sur le Tour d'Espagne.

Suspense

Et le lendemain, autre surprise: la Vuelta gravira pour la première fois le Gamoniteiru, sommet qui culmine à plus de 1.700 mètres. Une arrivée qui s'annonce spectaculaire, avec une ascension longue de 15 km avec des pentes de 10-12% de moyenne, à laquelle les coureurs s'attaqueront après avoir franchi deux cols de 1re catégorie et un de 2e catégorie. Une étape qui pourrait décider du sort de la course, avant les trois dernières étapes en Galice. Après la 20e étape, qui comprend une première partie plate et une deuxième partie parsemée de petits bosses, arrivera le contre-la-montre individuel final de la 21e et dernière étape entre Padron et Saint-Jacques-de-Compostelle (33,7 km).

Le parcours en détails

1re étape - Samedi 14 août: Burgos - Burgos (cathédrale), 8 km (contre-la-montre individuel)
2e étape - Dimanche 15 août: Caleruega - Burgos, 169,5 km
3e étape - Lundi 16 août: Santo Domingo de Silos - Espinosa de los Monteros (Picon blanco), 203 km
4e étape - Mardi 17 août: El Burgo de Osma - Molina de Aragon, 163,6 km
5e étape - Mercredi 18 août: Tarancon - Albacete, 184,4 km
6e étape - Jeudi 19 août: Requena - Col de la montagne de Cullera, 159 km
7e étape - Vendredi 20 août: Gandia - Balcon d'Alicante, 152 km
8e étape - Samedi 21 août: Santa Pola - La Manga del Mar Menor, 163,3 km
9e étape - Dimanche 22 août: Puerto Lumbreras - Col de Velefique, 187,8 km
1re journée de repos - Lundi 23 août
10e étape - Mardi 24 août: Roquetas de Mar - Rincon de la Victoria, 190,2 km
11e étape - Mercredi 25 août: Antequera - Valdepeñas de Jaén, 131,6 km
12e étape - Jeudi 26 août: Jaén - Cordoue, 166,7 km
13e étape - Vendredi 27 août: Belmez - Villanueva de la Serena, 197,2 km
14e étape - Samedi 28 août: Don Benito - Sommet Villuercas, 159,7 km.
15e étape - Dimanche 29 août: Navalmoral de la Mata - El Barraco, 193,4 km
2e journée de repos - Lundi 30 août
16e étape - Mardi 31 août: Laredo - Santa Cruz de Bezana, 170,8 km
17e étape - Mercredi 1er septembre: Unquera - Lacs de Covadonga, 181,6 km
18e étape - Jeudi 2 septembre: Salas - Sommet d'El Gamoniteiru, 159,2 km
19e étape - Vendredi 3 septembre: Tapia - Monforte de Lemos, 187,8 km
20e étape - Samedi 4 septembre: Sanxenxo - Mos (castro de Herville), 173,6 km
21e étape - Dimanche 5 septembre: Padron - Saint-Jacques-de-Compostelle, 33,7 km (contre-la-montre individuel)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vuelta

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.