Envoyé spécial, France 2

VIDEO. A Strasbourg, la police fait la chasse aux infractions cyclistes... dans la tolérance

Lorsqu'un cycliste grille un feu sous ses yeux, que fait la police de Strasbourg, élue capitale du vélo en 2017 ? Elle le prend en filature… Extrait du magazine "Envoyé spécial".

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

Avec 15% de ses habitants qui l'utilisent pour leurs déplacements, Strasbourg a été élue en 2017 capitale du vélo par la Fédération française des usagers de la bicyclette. Si l'harmonie semble régner dans la circulation, les cyclistes subissent beaucoup plus qu'ailleurs en France les contrôles de la police. "Envoyé spécial" a suivi deux policiers à moto qui disent en pratiquer tous les jours. Avec un mot d'ordre : la tolérance.

Lorsqu'un cycliste grille un feu sous ses yeux, que fait la police strasbourgeoise ? Elle le prend en filature. En voici un qui enchaîne ce type d’infraction. Quand les motards en comptent quatre, ils le coincent dans une rue piétonne. Mais ils ne verbaliseront qu'une seule infraction, avec une amende de 135 euros, pouvant être minorée à 90 s’il la paie sous quinze jours.

Pédagogie et sensibilisation

Ce sera d'ailleurs la seule contravention dressée ce jour-là par le major Eberhardt, qui préfère l'arme de l'humour pour sensibiliser le cycliste : "On sent que vous faites du vélo tout le temps… Mais souvent, les gens qui ont un bon tempo, ils ont du mal à s'arrêter…"

Derrière cette jeune femme à vélo, qui s'apprête à démarrer au feu rouge tout en écoutant de la musique (ce qui est interdit depuis juillet 2015), le major plaisante moins. "Si j'étais vous, lui lance-t-il, je ne partirais pas ! Si vous partez, ça va vous coûter 90 euros de feu rouge et 90 euros d'oreillettes." Elle ne sera finalement pas verbalisée.

Extrait de "Autos, motos, vélos : le champ de bataille", un reportage rediffusé dans "Envoyé spécial" le 11 avril 2019.

Envoyé spécial. A Strasbourg, la police fait la chasse aux infractions cyclistes... dans la tolérance
Envoyé spécial. A Strasbourg, la police fait la chasse aux infractions cyclistes... dans la tolérance (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)