Cet article date de plus d'un an.

Pour le gouvernement néerlandais, difficile d'imaginer des courses avec public sans vaccin

Cette semaine, l'UCI a dévoilé son nouveau calendrier. Parmi les courses reprogrammées, la classique néerlandaise Amstel Gold Race, prévue le 10 octobre. Mais, sans vaccin, la course pourrait ne pas avoir lieu, aux dires du gouvernement néerlandais.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (MARCEL VAN HOORN / ANP)

"Nous ne pouvons pas encore donner de date pour la dernière étape : les rassemblements de masse. Cela n'est en fait possible que s'il y a un vaccin et que personne ne sait combien de temps cela prendra" a déclaré le ministre néerlandais de la Santé, Hugo de Jonge. Une sortie qui menace clairement l'Amstel Gold Race, prévue le 10 octobre.

L'organisation confiante

Alors que le déconfinement commence lundi aux Pays-Bas, sur un modèle proche de celui en France, la question de l'organisation de la classique Amstel Gold Race revient avec insistance dans le débat. Le Premier ministre Mark Rutte a, lui aussi, exprimé ses doutes sur l'organisation de la course sans vaccin. "Je n'en ai aucune idée, la seule chose dont je suis certain est le déconfinement de lundi prochain", a déclaré Rutte lors de son point presse de vendredi. "Mais le grand nombre d'événements  [de cyclisme], je n'en suis pas très content en ce moment. Les cyclistes peuvent devenir des super-contaminateurs si vous ne faites pas attention". 

De son côté, le directeur de la course, Leo van Vliet, a préféré voir le verre à moitié plein : "Nous verrons ce que nous devons faire sur le plan organisationnel, mais pour moi, le verre est à moitié plein. Pour le moment, tout est arrangé. Nous sommes une petite organisation, très flexible et nous pouvons réaliser de grandes choses. Nous l'avons montré ces dernières années."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers UCI World Tour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.