Cyclisme : Peter Sagan signe pour deux ans chez la formation française TotalEnergies

Le Slovaque quitte la formation Bora-Hansgrohe, où il évoluait depuis cinq saisons.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Peter Sagan quitte Bora-Hansgrohe pour l'équipe TotalEnergies. (LUCA BETTINI / AFP)

La rumeur grondait depuis désormais plusieurs semaines, elle est désormais officielle. Peter Sagan s'est engagé pour les deux prochaines saisons dans l'équipe TotalEnergies, a annoncé mardi la formation française. Annoncé avec insistance du côté de la formation Jean-René Bernaudeau, le Slovaque va finalement bien poser ses valises en Vendée, lui qui évoluait depuis 2017 sous les couleurs de la formation Bora-Hansgrohe.

Une des superstars du peloton

Sept fois maillot vert du Tour de France et triple champion du monde entre 2015 et 2017, le Slovaque, qui a fêté ses 31 ans en janvier dernier, est une des figures les plus connues du peloton professionnel. Attaquant, sprinteur, homme de classiques et surtout coureur imprévisible, le natif de Zilina coche toutes les cases des plus grandes stars du peloton. 

"Recruter Peter est évidemment une incroyable fierté. C’est sans doute le coureur le plus populaire au monde, c’est un talent exceptionnel, il nous fait changer de dimension. Ce recrutement, c’est avant tout le marqueur d’une ambition sportive", s'est félicité le manager sur le site officiel.

Changement de dimension

Pour la formation TotalEnergies (ex-Total Direct-Energie), c'est un coup de maître avec la signature d'un des plus gros poissons du monde du cyclisme, mais aussi l'un des plus gros salaires du peloton. Le Slovaque ne pourrait d'ailleurs pas débarquer seul, lui qui aime s'entourer de son frère Juraj, du Polonais Maciej Bodnar et de son lanceur Daniel Oss.

Après les recrutements de stars sur la pente descendante ces dernières années comme Niki Terpstra ou Edvald Boasson Hagen, la formation de Jean-René Bernaudeau confirme son attractivité, et tentera de porter Sagan vers un nouveau maillot vert sur le Tour de France, lui qui l'a laissé échapper pour la deuxième fois de suite sur la Grande Boucle cette année. "Cette nouvelle aventure est très excitante. Jean-René est un manager qui a envie de faire bouger les lignes dans le monde du vélo, j’espère pouvoir aider cette équipe à y parvenir, et remporter de nombreuses courses sous ces nouvelles couleurs", a expliqué le Slovaque.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers UCI World Tour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.