Cyclisme : la championne de Belgique Lotte Kopecky remporte son premier Tour des Flandres

Deuxième victoire de prestige cette saison pour la championne de la SD Worx, qui remporte le Tour des Flandres, dimanche, après les Strade Bianche début mars.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La championne de Belgique Lotte Kopecky célèbre sa victoire sur le Tour des Flandres, le 3 avril 2022 (JASPER JACOBS / BELGA / AFP)

Beaucoup avaient misé quelques kopecks sur Lotte. Sur le Tour des Flandres, monument absolu du cyclisme féminin, la championne de Belgique Lotte Kopecky a ravi les nombreux fans massés sur le bord de la route. Encore une fois surpuissante, comme lors de son succès sur les Strade Bianche, le 4 mars dernier, la pistarde de la formation SD Worx a levé les bras à Audenarde devant Annemiek van Vleuten, tenante du titre logiquement moins rapide au sprint, et sa coéquipière Chantal van den Broek-Blaak.

Il s'agit là de la seconde victoire (seulement) d'une Belge sur le "Ronde" en dix-neuf éditions après celle conquise par Grace Verbeke en 2010.

Au bout des 158,6 kilomètres de course et plusieurs secteurs pavés, la championne de Belgique, Lotte Kopecky, s'impose devant son public pour s'offrir la 19e édition du Tour des Flandres féminin. Idéalement emmenée par Chantal Blaak, la coureuse du Team SD Worx règle Van Vleuten sans difficulté dans le sprint final.

Démonstration de la formation SD Worx

Tout s'est joué dans l'ultime mont, le terrible Paterberg, où plus tôt Mathieu van der Poel et Tadej Pogacar ouvraient la route, quand Annemiek Van Vleuten a décidé d'appuyer sur le champignon. Mais il lui en aurait fallu plus, bien plus, pour décrocher la roue de Kopecky, scotchée à la sienne. Dans le final, Chantal van den Broek-Blaak, championne du monde 2017, s'est mise au service de sa leader avant que la coureuse au maillot tricolore ne dépose ses deux comparses d'échappée au sprint.

La lauréate du jour a évidemment pu compter sur sa forme du moment, excellente, en témoigne sa quatrième place sur Gand-Wevelgem une semaine plus tôt, mais aussi sur son équipe, la plus dominatrice du peloton féminin. La championne de Suisse Marlen Reusser a, comme lors du Trofeo Binda, animé la course, tout comme la championne luxembourgeoise Christine Majerus, longtemps placée parmi les meilleures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour des Flandres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.