Tour de la Provence : Bauhaus remporte la dernière étape, Ivan Sosa s'impose au générall

Suite et fin du Tour de la Provence. Le coureur Phil Bauhaus s'est adjugé la quatrième et dernière étape de la course dimanche 14 février, au terme d'un parcours séparant Avignon de Salon-de-Provence. Au sprint, l'Allemand a notamment dominé le Français Nacer Bouhanni, qui termine 3e. Ivan Sosa remporte la sixième édition du Tour de la Provence.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Ivan Sosa avec son maillot distinctif de vainqueur du Tour de la Provence. (HIELY CYRIL / MAXPPP)

Il y avait des Français déçus sur cette fin d'épreuve. Alors que se profilait une arrivée au sprint dimanche 14 février à Salon-de-Provence, à l'issue de la quatrième et dernière étape longue de 162 kilomètres et partie d'Avignon, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) et Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) ne sont pas parvenus à faire la différence dans les derniers décamètres de la course. Après deux victoires au sprint, lors des deux premières étapes, de l'Italien Davide Ballerini (Deceuninck-Quick-Step), c'est l'Allemand Phil Bauhaus (Bahrain-Victorious) qui s'est imposé.

Alaphilippe 2e au général

Si Nacer Bouhanni a réussi à accrocher le podium (3e) et est passé proche de la victoire, Arnaud Démare n'a lui jamais réussi à se mettre dans les bonnes conditions pour remporter cette étape et termine au-delà du top 10. Avec sa deuxième place acquise à Salon-de-Provence, Ballerini remporte de son côté le maillot vert du meilleur sprinteur de la course. Au classement général, aucune surprise avec la victoire finale d'Ivan Sosa (Ineos Grenadiers). Après son succès lors de la troisième étape au chalet Reynard, le coureur colombien n'avait pas trop de souci à se faire pour conserver sa première place au général dans les rues de Salon-de-Provence.

À 23 ans, Sosa remporte également le maillot du meilleur jeune de la course. Après Nairo Quintana l'année dernière, c'est donc un autre Colombien qui s'impose, pour la sixième édition de la course qui a vu le jour en 2016. Au classement général, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick-Step) termine deuxième, à 18 secondes de Sosa, et devant un autre Colombien, Egan Bernal (Ineos Grenadiers). Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën Team), deuxième coureur français de la course à l'issue de ces quatre étapes, termine de son côté 12e au général.

-

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.