Cet article date de plus de huit ans.

Tour de France: une 2e étape pour les puncheurs

C'est encore à une étape animée à laquelle doivent s'attendre les coureurs du Tour de France dimanche lors de la 2e étape, toujours sur les routes de la Manche, sur 183 km entre Saint-Lô et Cherbourg. Contrairement aux idées reçues, de routes plates et ouvertes au vent, il faut s'attendre à un parcours un peu plus difficile qui pourrait sourire aux puncheurs, notamment à cause d'un final en côte qui pourrait être sélectif.
Article rédigé par Christian Grégoire
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les sprinteurs en action dans la dernière ligne droit (DE WAELE TIM / TDWSPORT SARL)

La course traverse le port du Cotentin puis emprunte la côte de la Glacerie, un mur de 1900 mètres (à 6,5 %) comportant un passage à 14 %. Le sommet, situé à 1500 mètres de la ligne, précède un court replat descendant et les 700 derniers mètres en montée moins prononcée (5,7 %), vers l'hippodrome.

Auparavant, la première partie de l'étape  passant notamment par Coutances devrait permettre au peloton de tenir une moyenne plus qu'honorable, sauf en cas de vent défavorable, sur un itinéraire propice aux cassures. Ceux qui en seront sortis indemnes pourront donc aborder le final compliqué de Cherbourg, où le Tour arrivera pour la 18e fois. 

Les Trois clés de la deuxième étape

VIDEO. Saint-Lô, Glacerie, Maillot Jaune : les 3 infos clés sur la 2e étape

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.