Tour de France : Chris Froome interdit de départ

L'organisateur du Tour de France, ASO, a décidé de refuser la participation de Christopher Froome, visé par une enquête pour un éventuel dopage, à l'édition 2018 qui partira le 7 juillet.

France 2

Reverra-t-on Christopher Froome sur le podium des Champs-Élysées ? Non, selon ASO, organisateur de l'épreuve. En cause : un contrôle antidopage effectué sur le Tour d'Espagne il y a quelques mois. Froome souffre d'asthme et utilise régulièrement du salbutamol. Les analyses montrent un taux anormalement élevé, il y a suspicion de dopage. Depuis, l'enquête de l'Union cycliste internationale (UCI) n'a pas donné son résultat. Tant qu'il n'est pas blanchi, sa participation pose problème.

L'équipe Sky fait appel

En agissant ainsi, les organisateurs du Tour dénoncent la lenteur de l'UCI pour rendre sa décision. Son président se défend et déclare faire tout ce qu'elle peut. Mais tout n'est pas joué : l'équipe Sky a saisi le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), juridiction compétente en la matière, réponse le 4 juillet. Viendra ensuite la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS). Pour Christopher Froome, le temps presse, le Tour de France part dans une semaine, le 6 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cycliste britannique Christopher Froome célèbre sa victoire sur le Tour de France 2017 à Paris, le 23 juillet 2017.
Le cycliste britannique Christopher Froome célèbre sa victoire sur le Tour de France 2017 à Paris, le 23 juillet 2017. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)