Cet article date de plus de deux ans.

Tour de France 2019 : des sprinteurs ambitieux, un repos qui approche, la 10e étape en questions

La premier acte du Tour de France 2019 prend fin lundi. Dernière sortie avant la première journée de repos, la 10e étape entre Saint-Flour et Albi (217.5km) semble promise à une arrivée au sprint. Sagan tuera-t-il déjà la concurrence dans la course au maillot vert ?
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (MARCO BERTORELLO / AFP)

• Chasse gardée pour les sprinteurs ?

Après deux étapes de moyenne montagne particulièrement éprouvantes pour les sprinteurs, le peloton se dirige vers un nouvelle arrivée au sprint. Mais pas sûr que tout le monde apprécie la bosse avant la ligne. La veille d'une journée de repos et après dix étapes consécutives, les coureurs ne prendront aucun risque.

• Vers un duel Sagan - Matthews pour le vert ?

A priori, l'enjeu numéro 1 concernera le maillot vert. Jusque-là, la polyvalence de Peter Sagan lui a permis de prendre une belle avance au classement. Le Slovaque compte 60 points d'avance sur Michael Matthews, qui, sauf accident, sera son rival le plus sérieux jusqu'aux Champs-Elysées. L'Australien de la Sunweb n'est pas le plus véloce sur les arrivées réservées aux purs sprinteurs mais le plus solide quand le final est difficile (Epernay, Saint-Etienne). Sur un parcours de moyenne montagne, les deux hommes semblent les mieux armés pour s'expliquer à Albi. Les purs sprinteurs comme Dylan Groenewegen et Elia Viviani risquent d'être émoussés par un tracé casse-pattes.

• Alaphilippe assuré de rester en jaune ?

Après un 14 juillet passé en arborant la tunique de leader, Julian Alaphilippe ne devrait pas être inquiété entre Saint-Flour et Albi. Aucun leader ne devrait tenter quoi que ce soit, sachant qu'il n'y a pas de difficulté répertoriée dans les 50 derniers km de l'étape. Son équipe poursuivra un double objectif : défendre le maillot jaune. La Deceuninck-Quick Step veillera au grain, d'autant que le Français peut tout à fait jouer la gagne dans ce final en bosse. A moins d'un gros rebondissement, le numéro 1 mondial se reposera en jaune mardi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.