Cet article date de plus de cinq ans.

Tour de France 2015 : "Je n'ai pas le droit de tout lâcher" (Thibaut Pinot)

Le Français Thibaut Pinot, 3ème du Tour de France l'an dernier, sort très déçu de sa première semaine de course. Très loin au classement général, seulement 29e, l'arrivée dans les Pyrénées lui redonne déjà de la confiance. Le coureur de la FDJ s’est confié à France Info.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Thibaut Pinot est prêt pour la 10e étape du Tour de France © REUTERS/Benoit Tessier)

Pas d'étape ce lundi sur le Tour de France. Les coureurs se reposent à Pau avant d’attaquer la montagne, dès mardi, pour une dixième étape entre Tarbes et la Pierre Saint-Martin. L’arrivée dans les Pyrénées redonne espoir au Français Thibaut Pinot, de la FDJ. Troisième du Tour en 2014, il sort très déçu de sa première semaine de course cette année. Pour le moment, il est très loin au classement général, seulement 29e.

Chute, problème mécanique, les débuts ont été difficiles. "Il y avait deux mois de préparation, donc il ne faut pas lâcher dès les premières difficultés. Je suis le leader et je n’ai pas le droit de tout lâcher, " explique Thibaut Pinot. Le public est là et le coureur ne les ignore jamais. Il garde toujours un lien avec lui, même quand c’est difficile. "Il ne faut surtout pas se mettre dans sa bulle. Il y eu beaucoup de public et d’encouragements pendant la première semaine et cela permet de remonter le moral. "

Pour les Pyrénées, Thibaut Pinot va "suivre Christopher Froome le plus longtemps possible et essayer de le battre à la fin. Il faudra aussi être tactique parce que c’est une montée très difficile. "

Tour de France : "Je n'ai pas le droit de tout lâcher", déclare Thibaut Pinot
écouter
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.