Cyclisme : Julian Alaphilippe, l'as d'une équipe de France aux multiples cartes

Julian Alaphilippe sera le fer de lance de l'équipe de France de cyclisme pour l'épreuve en ligne des Mondiaux de cyclisme dimanche, sur le circuit de Louvain.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Julian Alaphilippe sauve l'honneur du camp français, avec sa victoire lors de la première étape, à Landerneau. Mais ici, il s'est retrouvé en difficulté lors de la deuxième ascension du mont Ventoux. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Pour aller chercher un deuxième maillot arc-en-ciel de rang, Thomas Voeckler a misé sur l'effet de surprise. Si Julian Alaphilippe est sans la moindre surprise le leader de la délégation pour la course en ligne des Mondiaux de cyclisme disputée dimanche dans les Flandres belges, sa garde rapprochée n'aura pas grand-chose à voir avec celle qui lui avait permis de conquérir le titre l'an passé à Imola. Voeckler s'est adapté au parcours, digne des plus belles classiques du calendrier et a notamment retenu Florian Sénéchal (Deceuninck – Quick-Step) ou Benoît Cosnefroy (AG2R – Citroën), pas maladroits dans l'exercice, pour entourer Alaphilippe.

Le récent premier Maillot Jaune du dernier Tour de France pourra également compter sur un autre de ses bras droits au sein de le Deceuninck, Rémi Cavagna, déjà sur place après avoir participé au contre-la-montre dimanche dernier (14e). L'effectif a fière allure avec des lieutenants de luxe comme Valentin Madouas, seul rescapé de la sélection 2020 avec Alaphilippe, ou Anthony Turgis, qui ne seront pas de trop sur les pavés et les bosses autour de Louvain, où sera jugée l'arrivée.

Entre hommes en forme et profils variés

La loi du nombre offre davantage d'options stratégiques au groupe France, qui pourra aussi miser sur un duo de sprinteurs capables de tirer son épingle du jeu sur ce type de courses : Christophe Laporte (Cofidis) et Arnaud Démare (Groupama-FDJ). Clément Russo, une des révélations de la saison pour le cyclisme hexagonal complète la sélection. Julian Alaphilippe devrait donc aborder la défense de son titre avec une des escouades les plus denses du plateau. Florian Sénéchal reste sur un succès dimanche dernier sur la Primus Classic, Benoît Cosnefroy a décroché le bronze lors des Championnats d'Europe en début de mois, alors qu'Anthony Turgis s'était illustré sur les classiques flandriennes en début de saison, signant un Top 10 sur Gand-Wevelgem, A Travers la Flandre et le Tour des Flandres.

La France ne sera pas la seule à lorgner le sacre mondial avec ambition. Chez eux, les Belges font aussi figure de favoris autour d'un Wout van Aert en grande forme. Mathieu Van der Poel (Pays-Bas) est lui aussi présent, même si son état de forme reste un gros point d'interrogation après sa sérieuse chute sur l'épreuve de VTT des JO de Tokyo.

La sélection française :

Julian Alaphilippe, Rémi Cavagna, Benoît Cosnefroy, Arnaud Démare, Christophe Laporte, Valentin Madouas, Clément Russo, Florian Sénéchal, Anthony Turgis

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Thomas Voeckler

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.