Tirreno-Adriatico : Tadej Pogacar s'impose en patron sur la quatrième étape et prend le maillot de leader

Le Slovène Tadej Pogacar a remporté la quatrième étape de Tirreno-Adriatico ce samedi 13 mars sur les pentes du Prati di Tivo. Il devance Simon Yates et Sergio Higuita et s'empare surtout du maillot azur de leader au classement général puisqu'il a relégué Wout Van Aert à 45 secondes.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Tadej Pogacar au sommet de Prati di Tivo, samedi 13 mars 2021. (GIAN MATTIA D'ALBERTO - LAPRESSE/AP/SIPA / SIPA)

Après Wout Van Aert (Jumbo-Visma), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) puis Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix), c'est celui qu'on attendait ce samedi 13 mars sur les pentes du Prati di Tivo (14,7 km à 7%), et il n'a pas déçu. Tadej Pogacar a en effet assumé les pronostics et ses propres ambitions en domptant les cimes où était jugée l'arrivée de cette quatrième étape de Tirreno-Adriatico. Le vainqueur du dernier Tour de France a attaqué violemment à 5,7 kilomètres de la ligne. Il a rejoint aisément Geraint Thomas (Ineos-Grenadiers) qui s'était fait la malle avant de le déposer 700 mètres plus loin. Pogacar a alors appuyé sur les pédales, de son style aérien pour fondre sur Mads Würtz Schmidt (Israel-Start Up Nation) en tête depuis un moment.

Le Slovène s'est, au final, imposé avec six secondes d'avance sur Simon Yates (Team BikeExchange) et 29 secondes sur Sergio Higuita (EF Education-Nippo) et Mikel Landa (Bahrain-Victorious). Surtout, il a relégué Wout Van Aert, leader du classement général au départ de l'étape, à 45 secondes. Un écart finalement peu conséquent sur une arrivée en haute montagne évidemment à l'avantage de Pogacar. Mais le Belge de la Jumbo-Visma continue de surprendre et d'étonner quand l'altitude s'élève, à l'instar de son numéro sur les pentes du Grand Colombier qui avait fait craquer Egan Bernal. Arrivé neuvième de l'étape, Van Aert cède cependant son maillot de leader à Pogacar pour 35 secondes.

Julian Alaphilippe craque

Julian Alaphilippe, vainqueur de la deuxième étape jeudi, n'a pu suivre le rythme des favoris. Il a passé la ligne en 17e position à 1'44 du vainqueur du jour. Au général, il pointe à la 14e place. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a lui sombré à onze kilomètres du sommet, terminant 34e de l'étape à près de cinq minutes. Ses problèmes de dos ne semblent pas totalement réglés. Côté tricolore, la bonne nouvelle est venue de Romain Bardet (Team DSM) qui a fini treizième. Au général, il est douxième, à seulement deux secondes du top 10.

-

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tadej Pogacar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.