Cet article date de plus de cinq ans.

Sergio Henao suspendu à titre provisoire par Sky

L’équipe Sky a décidé de mettre sur la touche Sergio Henao, dont les paramètres sanguins sont anormaux, tout en apportant son soutien à son coureur. Le Colombien avait déjà été suspendu trois mois par sa formation en 2014, qui souhaitait avoir des explications sur les données recueillies lors de tests en altitude. Il avait pu reprendre la compétition en juin, après avoir été mis hors de cause par des experts. Le résultat, selon Sky, d'un "programme de recherche de dix semaines mené par le Dr Eddie Hampton, un hématologue consultant de l'Université de Sheffield, avec d'autres experts scientifiques indépendants".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sergio Henao (DOUG PENSINGER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Pour Sky, ce sont ces mêmes données qui sont de nouveau questionnées, comme expliqué sur leur Henao interdit de course par Sky

Les effets de l’altitude en question

Sergio Henao ne participera donc à aucune course tant que le problème ne sera pas résolu. "Il n'y a aucune obligation pour nous de le faire, mais c'est la politique appliquée par l'équipe", a ajouté Sky.
Pour la formation britannique, ces valeurs anormales sont liées au fait que le coureur est né et s’entraîne en altitude, en Colombie. "La physiologie des coureurs d'altitude est complexe, a relevé le patron de la formation britannique, Dave Brailsford. La science est limitée à ce sujet. (...) Nous espérons et croyons que les experts de la commission antidopage vont arriver aux mêmes conclusions quand ils examineront tous les éléments dans les prochaines semaines".

Henao "confiant"

"Nous croyons en Sergio et nous allons le soutenir pleinement durant cette période afin qu'il puisse recourir le plus vite possible", a assuré Brailsford. Le coureur a assuré, de son côté, ne pas être inquiet. "Je sais comment je travaille et les sacrifices consentis pour être là où je suis aujourd'hui. Je suis calme et confiant que ce sera bientôt résolu afin de revenir à la compétition le plus tôt possible".

Sergio Henao n’a donc pas pris le départ de la 80e édition de la Flèche Wallonne, ce mercredi matin. Le coureur de la Sky, récent deuxième du Tour du Pays Basque, figurait parmi les favoris de l’épreuve, dont il avait pris la deuxième place en 2013.

A lire aussi : La Flèche Wallonne à l'heure espagnole

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.