Cet article date de plus d'onze ans.

Riis: "Contador était très fort"

Bjarne Riis, le manager de la Saxo Bank et notamment du Luxembourgeois Andy Schleck, revient sur le duel entre son poulain et Alberto Contador lors de cette 17e étape. Il reconnait que Contador "était très fort" même si au fond du Danois le parfum des regrets persiste.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

L’attaque d’Andy Schleck était-elle prévue ?
Effectivement, il était prévu qu’Andy attaque aujourd’hui. Malheureusement, Alberto était très fort. On a essayé tout ce qui était possible. Andy a fait tout ce qu’il pouvait mais cela n’est pas passé.

Les Saxo Bank ont été présents en permanence lors de cette étape. Vos hommes ont pris les choses en main. Ils étaient en grande condition ?
Notre formation était très forte, elle a encore bien marché et elle a bien entouré Andy tout au long de la journée. Ils ont accéléré le train toute une partie du Tourmalet. Tout le monde s’est bien relayé. Nous n’avons rien à regretter.

La victoire sur le Tour, c’est terminé pour Andy ?
Il n’y a que 8 secondes qui séparent Andy et Alberto. Il faut y croire jusqu’à la fin. J’ai vu un Alberto très fort. Andy l’était également. Il y encore le chrono. Mais, on va encore faire pour le mieux dans ce contre-la-montre.

Est-ce que vous regrettez le temps qu’a perdu Andy l’autre jour quand il a déraillé ?
Evidemment, mais on ne peut changer l’histoire. C’est le sport, C’est comme ca.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.