Tour de France : c'est arrivé un 4 juillet… La superstar Peter Sagan est exclue après avoir fait chuter Mark Cavendish

Chaque jour durant le Tour de France 2022, franceinfo: sport vous replonge dans l'histoire de la course.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La chute qui a provoqué l'exclusion de Peter Sagan et l'abandon de Mark Cavendish, le 4 juillet 2017 à Vittel (Vosges). (DE WAELE TIM / TDWSPORT SARL / AFP)

Mardi 4 juillet 2017, un des héros de la petite reine a dû quitter les routes du Tour de France. La quatrième étape se dispute ce jour-là entre Mondorf-les-Bains et Vittel. Au programme, pas grand-chose d'ailleurs : c'est pour un sprinteur. Pas de surprise ! Le peloton a repris Guillaume Van Keirsbulck, seul à avoir tenté une échappée, et l'emballage final s'est préparé. Arrivé à la flamme rouge, le premier accroc survient : une chute collective a emmené plusieurs dizaines de coureurs au sol, parmi lesquels le maillot jaune Geraint Thomas.

Devant, les sprinteurs ont échappé à la gamelle, et filent vers la ligne d'arrivée. Dans les trois cent derniers mètres, alors que les grosses cuisses ont lancé la machine, Mark Cavendish a tenté de dépasser le champion du monde Peter Sagan sur sa droite, très proche des barrières. Le Slovaque a alors sorti le coude, empêchant le Britannique de passer et provoquant une violente chute. Il a entraîné avec lui John Degenkolb et Ben Swift, conduit à l'hôpital après l'étape. Le champion de France Arnaud Démare évite ce chaos et remporte sa première victoire sur le Tour de France.

De son côté, l'homme au maillot irisé est jugé responsable de la chute par les commissaires et exclu de la Grande Boucle. Il n'a donc pas remporté son sixième maillot vert de rang, en 2017.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peter Sagan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.