Paris-Nice 2021, un parcours en hommage aux sinistrés

Hommage aux sinistres des vallées de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya, passage par les vignobles du Beaujolais et du Mâconnais, avant le retour de la Colmiane dans le finale : le parcours du Paris-Nice 2021 a été dévoilé. Voici ce qu'il faut en retenir.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (ALAIN JOCARD / AFP)

Interrompue avant son dénouement la saison dernière, Paris-Nice revient en mars 2021, dans une version qu'on espère cette fois complète. Cette année, le parcours présenté mercredi à Versailles garde sa trame habituelle du 7 au 14 mars. Il comprend les deux classiques de la première grande course à étape du calendrier cycliste : un contre-la-montre individuel de 14,4 kilomètres, et une arrivée au sommet à la veille de l'arrivée, en l'occurence à La Colmiane (Alpes-Maritimes), qui se trouve être le copier-coller de la dernière étape de la précédente édition. Celle-là même qui avait été raccourcie d'une journée à cause du début de la pandémie. A noter que dans ce final niçois, la course traversera les vallées sinistrées en octobre dernier par des coulées de boues, notamment celles de la Tinée et de la Roya.

Au rayon des nouveautés, notons le goût assumé de ce cru 2021 pour les vignobles du Beaujolais et du Mâconnais. Ainsi, la 4e étape rejoindra les hauteurs de la bourgade viticole de Chiroubles, dans les monts du Beaujolais, avec une arrivée bien connue des amateurs de vin. "Il y aura une double ascension du Mont Brouilly et une montée finale de 7,3 kilomètres à 6 %", a précisé François Lemarchand, directeur de la course. 

En ce qui concerne le plateau, les confirmations n'ont pas encore toutes été données. Mais le numéro un mondial, le Slovène Primoz Roglic, a fait part de son intérêt tout comme le champion de France Arnaud Démare qui aura, comme les autres sprinteurs, trois franches opportunités (Saint-Cyr-l'Ecole, Amilly, Bollène). En revanche, les organisateurs ont annoncé ouvrir leur course à une équipe supplémentaire pour aboutir à un peloton de 23 formations. Les trois équipes françaises de deuxième division (Arkea-Samsic, BB Hôtels, Total Direct Energie), en concurrence pour les deux invitations en jeu pour participer au Tour de France, seront de la partie. 

• Le parcours :

7 mars: 1re étape Saint-Cyr-l'Ecole (Yvelines) - Saint-Cyr-l'Ecole, 166 km
8 mars: 2e étape Oinville-sur-Montcient (Yvelines) - Amilly (Loiret), 188 km
9 mars: 3e étape Gien (Loiret) - Gien, 14,4 km (contre-la-montre individuel)
10 mars: 4e étape Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) - Chiroubles (Rhône), 188 km
11 mars: 5e étape Vienne (Isère) - Bollène (Vaucluse), 203 km
12 mars: 6e étape Brignoles (Var) - Biot (Alpes-Maritimes), 202,5 km
13 mars: 7e étape Nice - La Colmiane (Alpes-Maritimes), 166,5 km
14 mars: 8e étape Nice - Nice, 110,5 km

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Paris-Nice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.