"Nous sommes nés avec un vélo entre les jambes" : en Belgique, le championnat de cyclo-cross suscite l'engouement du public

Le championnat de Belgique de cyclo-cross a démarré samedi 11 janvier à Anvers. L’occasion pour le public belge de suivre et de voir les meilleurs cyclistes du monde dans cette discipline.

Des spectateurs regardent les cyclistes, le 11 janvier. 
Des spectateurs regardent les cyclistes, le 11 janvier.  (CLEMENT CONTE / RADIOFRANCE)

Plus de 100 ans après le premier championnat de Belgique de cyclo-cross, la discipline a toujours autant de succès chez nos voisins belges. L’édition 2020, démarrée samedi 11 janvier à Anvers, se termine dimanche avec la course élite chez les hommes. Pour encourager les champions, des milliers de personnes se massent autour des barrières qui jalonnent le parcours inédit de plus de trois kilomètres.

Un rendez-vous incontournable dans le pays 

Boue, sable, escaliers, ponton sur l’eau, pentes raides… Comme chaque année, les organisateurs n’épargnent pas les cyclistes. Et c’est pour cela que le cyclo-cross est si apprécié dans ce pays selon Ingrid, venue de Bruxelles : "J’adore, je trouve que ce sont des athlètes à part entière. Ils ne font pas que du vélo ils courent aussi, il faut de l’endurance et de la technique. J’ai beaucoup d’admiration."

Un cycliste grimpe l\'un des obstacles du cyclo-cross d\'Anvers, le 11 janvier.
Un cycliste grimpe l'un des obstacles du cyclo-cross d'Anvers, le 11 janvier. (CLEMENT CONTE / RADIOFRANCE)

Le championnat de Belgique de cyclo-cross, c’est incontournable dans le pays, surtout dans la région flamande. Une trentaine de journalistes couvrent l’événement. Les courses sont suivies en moyenne par un million de téléspectateurs depuis plusieurs années. Un engouement qui remonte à plusieurs générations selon Dominique, originaire de Meise, au nord de la capitale : "Mes parents regardaient la course à la télévision et moi aussi. Nous, les Belges, nous sommes nés avec un vélo entre les jambes !"

Des coureurs sur la piste du championnat de cyclo-cross à Anvers, le 11 janvier. 
Des coureurs sur la piste du championnat de cyclo-cross à Anvers, le 11 janvier.  (CLEMENT CONTE / RADIOFRANCE)

La réputation du cyclisme belge et des champions flamands dépasse largement les frontières du pays. Matthieu et Camille viennent de Paris pour suivre ce championnat de Belgique : "Je suis un passionné de cyclisme, explique Matthieu. C’est mon cadeau d’anniversaire. Il y a plus d’engouement en Belgique qu’en France pour le cyclo-cross", selon lui. "Nous avons déjà fait Liège-Bastogne-Liège, poursuit son amie. Les Belges aiment le vélo et c’est toujours une grande fête". 

Le couple français pourra admirer et entendre la ferveur du public flamand dimanche avec la course élite des hommes, annoncée comme le point d’orgue du week-end. L’occasion de voir des grands noms du cyclisme belge, notamment Wout Van Aert. Le cycliste né à 40 kilomètres d’Anvers est triple champion du monde de cyclo-cross et triple champion de Belgique. 

En Belgique, le championnat de cyclo-cross suscite l'engouement du public - Le reportage de Clément Conte
--'--
--'--