Cet article date de plus de neuf ans.

Le mari de Jeannie Longo et un de ses amis placés en garde à vue ce matin

France Info a eu la confirmation de l'interpellation, ce matin, de Patrice Ciprelli, le mari de Jeannie Longo. Il a été arrêté en Isère par les hommes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp). Un de ses amis a également été interpellé.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'information a été divulguée par lequipe.fr. Une dizaine d'hommes de l'Oclaesp, organisme chargé de la lutte contre le dopage, ont mené une descente au châlet du couple à Saint-Martin-le-Vinoux en Isère, dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte le 14 septembre dernier à Grenoble. 

Patrice Ciprelli, mari et entraîneur de la championne, a été
placé en garde à vue. La cycliste serait entendue comme témoin. Les hommes de l'organisme de lutte contre le dopage s'intéressent à
des achats présumés d’EPO auprès d’un fournisseur étranger. Une perquisition est en cours au domicile du couple.

Par ailleurs un des amis de Patrice Ciprelli a également été placé en garde à vue. Il s'agirait de Michel Lucatelli, le directeur de l'équipe de France de skicross.

Jeannie Longo devrait être entendue comme témoin par les enquêteurs. Ils cherchent à établir un lien dans cette affaire entre la championne et son mari. Pour le moment, rien ne prouve qu'elle a consommé de l'EPO. Une affaire qui pourrait, en tous cas, remettre en cause la participation de Jeannie Longo aux JO de Londres cet été. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.