Le Bris, Klarsfeld, témoignages de Port-au-Prince

L'écrivain Michel Le Bris se trouvait à Port-au-Prince mardi soir lors du séisme. Il y préparait le festival littéraire Etonnants-Voyageurs, déclinaison de celui de Saint-Malo. Il témoigne de la violence du tremblement de terre et des heures qui ont suivi. Arno Klarsfeld, lui, a été envoyé en mission dans la capitale haïtienne par François Fillon. L'avocat est chargé d'évaluer les besoins.

(Radio France © France Info)
  • Celà devait être Haïti-festival, la déclinaison haïtienne du festival littéraire Etonnants-Voyageurs, qui se tient à Saint-Malo. L'écrivain Michel Le Bris, son créateur, se trouvait à Port-au-Prince pour sa préparation et devait accueillir les écrivains invités. Mais le tremblement de terre en a décidé autrement. Michel Le Bris en a réchappé miraculeusement, tout comme son co-organisateur, Dany Laferrière (lire notre article). En revanche, l'écrivain et géographe haïtien Georges Anglade est décédé.

    • Arno Klarsfeld, l'avocat et homme politique, devenu conseiller du Premier ministre François Fillon, a été envoyé en Haïti par Matignon pour évaluer les besoins du pays et établir des priorités. Il a pu parcourir les ruines de la cité dévastée et dévoile ses premières propositions, comme une légion humanitaire européenne.