Cet article date de plus de neuf ans.

L'USADA maintient la pression contre Lance Armstrong

L'Agence américaine antidopage (USADA) a persévéré dans ses poursuites contre Lance Armstrong en déposant une motion demandant au juge de rejeter les poursuites du cycliste qui la visent.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Nous allons continuer de faire notre devoir au nom de tous les athlètes propres, qui comptent à juste titre sur nous pour faire en sorte que, - que l'on soit célèbre ou anonyme -, nous traitions chaque contrevenant présumé de la même manière", a déclaré le directeur exécutif de l'USADA Travis Tygart dans un communiqué. "Si nous ne portions pas cette affaire devant la justice, nous serions complice de dissimulation de preuves de dopage, et échouerions à faire notre travail au nom de ceux que nous sommes chargés de protéger", a affirmé M. Tygart. "Nous avons hâte de connaître la décision de la cour", a-t-il ajouté.

L'USADA a annoncé le mois dernier qu'elle poursuivait M. Armstrong pour dopage, ce qui, si cela était prouvé, pourrait voir le cycliste de légende privé de ses sept titres sur le Tour de France. M. Armstrong, qui nie avec force s'être dopé, a porté plainte contre l'USADA devant la cour fédérale en affirmant que la procédure de l'agence violait ses droits constitutionnels.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.