Cet article date de plus de trois ans.

L'origine cardiaque du décès de Michael Goolaerts a été confirmée

L'autopsie du coureur belge de Veranda Willems, Michael Goolaerts, a confirmé que son décès est lié à un malaise cardiaque et non à sa chute selon France 3 Hauts-de-France. Le coureur de 23 ans avait perdu la vie sur Paris-Roubaix le week-end dernier, à l'hôpital de Lille, quelques heures après la course. Pour faire toute la lumière sur les circonstances de sa mort, d'autres examens, microscopiques et toxicologiques ont été demandés par le parquet de Cambrai, qui supervise l'enquête. Les résultats seront connus dans les semaines à venir.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Le décès est d'origine cardiaque et c'est ce malaise qui a provoqué la chute" a précisé le procureur de Cambrai, Rémy Schwartz, à France 3 Hauts-de-France, tout en rappelant qu'il n'y a "pas encore d'explications sur l'origine de ce malaise cardiaque".

L'enquête, confiée à la gendarmerie, est toujours en cours. "Ce n'est pas une enquête pénale, c'est une enquête qui vise, quand les circonstances d'un décès sont inexpliquées, ce qui est le cas quand un jeune homme de 23 ans meurt de manière quasi subite, à élucider les circonstances sans pour autant présumer l'existence d'infractions", précisait le parquet de Cambrai lundi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.