Jour de folie sur la route du Tour

Une nouvelle étape folle sur les routes du Tour, sous la pluie et le brouillard. Folle dans son scénario avec l'abandon de Contador. Folle aussi avec le public qui a rivalisé d'imagination pour saluer les coureurs.

(En attendant le Tour sur les hauteurs des monts des Vosges © RF/Jean-Marie Porcher)

On s'attendait à une course folle et elle l'a effectivement été..mais pas comme souhaité. Alors que de nombreux suiveurs prédisaient des attaques d'Alberto Contador pour reprendre du temps à son adversaire direct, Vincenzo Nibali, l'Espagnol a dû abandonner. Le leader de la Saxo-Tinkoff a lourdement chuté dans la descente du Petit Ballon. Mettant plus de trois minutes à remonter sur son vélo, il a tenté de reprendre la course mais a finalement posé pied à terre quelques kilomètres plus loin en saluant le coéquipier qui l'accompagnait.

(Alberto Contador a abandonné lors de la dixième étape © MAXPPP)

Cet abandon fait les affaires du coureur Italien Vincenzo Nibali qui fait désormais figure de grandissime favori de cette 101e édition du Tour. Il a frappé un gros coup lors de la denrière ascension en plaçant une redoutable accélération. L'Italien remporte l'épreuve et récupère le maillot jaune qu'il avait abandonné dimanche au profit du Français Tony Gallopin.  

Animation et ambiance sur la route du Tour

(Corinne et Régis viennent de se marier dans une ambiance cow-boy et saluent le Tour à leur manière © RF/BS)

Mais cette journée du 14 juillet est toujours un peu spéciale – jour de fête nationale oblige – avec du monde sur le bord des routes. Et comme à chaque fois, le public a fait preuve d'originalité pour saluer le peloton. A Merxheim, Corinne, Régis et toute leur bande de copains accueillent les coureurs dans une ambiance Far West "On s'est marié samedi sur le thème des Cowboys et des Indiens, alors on a décidé de garder nos costumes ", raconte la jeune femme.

Un peu plus loin, c'est un viticulteur qui fait l'animation en proposant un petit verre de blanc ou de crémant d'Alsace au passage "Profitez-en parce qu'après il sera franchement moins bon ", rigolent-ils en se servant un verre qui ne semble pas être le premier.

(Des vignerons accueillent les passants en leur proposant un verre © RF/BS)

Les pancartes sont de sortie pour saluer les coureurs français. Avant les Vosges, c'est l'Alsacien Thomas Voeckler qui est particulièrement applaudi mais aussi Tony Gallopin, maillot jaune depuis la veille et l'arrivée à Mulhouse. Mais une fois la course entrée en France-Comté, le public n'a d'yeux que pour Thibaut Pinot et Arthur Vichot, les régionaux de l'étape.

(Des panneaux à la gloire des Français se multiplient sur la route © RF/BS)