Cet article date de plus de six ans.

Guardini premier leader en Belgique

L'Italien Andrea Guardini a remporté la première étape du Tour du Benelux, épreuve du le World Tour, en devançant dans un sprint massif le Français Yohann Gene et un autre Italien, Davide Cimolai, lundi à Terneuzen aux Pays-Bas.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Andrea Guardini

Guardini portera le maillot de leader au départ de la deuxième étape mardi  à Waalwijk, toujours aux Pays-Bas Deux fois vainqueur d'étapes en début de saison au Tour du Langkawi  (Malaisie) puis la semaine dernière au Tour du Danemark, le coureur d'Astana a  signé là son cinquième succès de l'année, le 27e de sa carrière.

Guardini, 25 ans, a déjoué les pronostics qui faisaient de l'Allemand André  Greipel l'homme à battre au départ de cette étape disputée sur un parcours plat  mais venteux. Mais si l'équipe Lotto a parfaitement manoeuvré durant la course, elle n'a  pu emmener Greipel dans les deux derniers kilomètres.

L'étape a té rythmée par une longue échappée de Gatis Smukulis et des  Belges Laurent De Vreese et Kenneth Vanbilsen. Ces attaquants partis dès les  premiers hectomètres n'ont été repris qu'à 18 kilomètres de la ligne sous  l'impulsion des équipes des sprinters, Lotto (Greipel) et FDJ.fr (Bouhanni)  notamment.

Le final, très nerveux, a été marqué par plusieurs chutes, fatales à  quelques sprinteurs: Danny van Poppel, Sacha Modolo et Matthew Goss qui  faisaient partie des candidats à la victoire. Tout profit pour Guardini, en parfaite condition après une bonne mise en  jambes au Tour du Danemark.

"C'était une étape très venteuse. Le final était délicat, à cause de la  pluie. Il fallait éviter les chutes. Mon équipier Borut Bozic a fait un travail  formidable dans les derniers kilomètres. Je lui dois ce succès", a commenté  l'Italien, qui considère cette victoire dans une épreuve du World Tour "comme  l'un des meilleurs moments de (sa) carrière".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.