Cet article date de plus de deux ans.

Giro 2019 - 2e étape : Pascal Ackermann s'impose au sprint

Le champion d'Allemagne Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) a remporté au sprint la deuxième étape du Tour d'Italie, dimanche, entre Bologne et Fucecchio. Il devance l'Italien Elia Viviani (Deceunink Quick Step) et l'Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal). Arnaud Démare (Groupama FDJ) termine 5e. Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo) conserve son maillot rose de leader.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (LUK BENIES / AFP)

A 25 ans, Ackermann s'est imposé nettement pour remporter son premier succès dans le Giro auquel il participe pour la première fois. Le sprinteur allemand est en grande condition actuellement puisqu'il avait déjà enlevé au début du mois la classique Eschborn-Francfort. C'est la 21e victoire de l'équipe Bora cette saison, dont une seule pour son leader, le Slovaque Peter Sagan. 

"J'espère gagner trois étapes dans ce Giro. Mais cela ne veut pas dire que je vais gagner le prochain sprint", a expliqué Ackermann, qui n'en est qu'à l'orée de sa carrière (troisième saison chez Bora et dans le WorldTour).

Dans cette étape de 205 km, l'échappée a concerné 8 coureurs. Les derniers rescapés (Bidard, Ciccone, Frapporti, Owsian) ont été rejoints à 7 kilomètres de l'arrivée. 

Lundi, le Giro poursuit sa descente vers le sud. La troisième étape, longue de 220 km, part de Vinci et arrive à Orbetello, toujours en Toscane. Un sprinteur devrait avoir à nouveau le mot de la fin lors de cette 3e étape.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Giro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.