Giro 2022 : Arnaud Démare s'impose une deuxième fois d'affilée et entre dans l'histoire du cyclisme français

Vainqueur sur la sixième étape du Tour d'Italie, jeudi à Scalea en Calabre, le Français compte désormais sept succès sur un Giro à son palmarès.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Arnaud Démare (Groupama-FDJ) devance Caleb Ewan d'un cheveu lors de la 6e étape du Tour d'Italie, jeudi 12 mai 2022. (LUCA BETTINI / AFP)

Il est dans une forme étincelante ! Arnaud Démare, sprinteur de la formation Groupama-FDJ, remporte, jeudi 12 mai, son deuxième succès consécutif sur le Tour d'Italie. Une victoire non sans signification : le Français passe devant Bernard Hinault et Jacques Anquetil et devient, avec sept succès sur le Giro, le cycliste tricolore le plus victorieux sur la boucle transalpine. Et c'est d'un souffle qu'il a obtenu son second bouquet de suite en battant, à la photo-finish, l'Australien Caleb Ewan.

"C'est clair, ça le fait", a déclaré le champion du jour sur le fait de passer devant les deux légendes du cyclisme français. "Nombreux sont ceux qui me sous-estiment dans ce que j'ai pu faire, c'est ma 86e victoire aujourd'hui, la septième sur le Giro, c'est énorme !" Avec ce succès, Arnaud Démare renforce son statut de leader au classement par points (maillot cyclamen) et peut viser un deuxième succès dans ce classement spécial.

Une victoire au bout de l'ennui

Avant le sprint final, il a surtout fallu faire preuve de patience dans cette étape à rallonge, plus que jamais de transition. Seul Diego Rosa (Eolo Kometa) a eu l'audace de partir seul à l'avant mais a été repris à 25km du but. L'emballage final a finalement souri au Picard, qui a eu chaud face au sprinteur de poche de la formation Lotto-Soudal : "Sur la ligne je me sens devant mais tant que la photo n'est pas tombée la victoire n'est pas là. Je suis vraiment content. Une victoire ça se joue à rien et là ça a joué en ma faveur. L'équipe a fait un super travail, j'étais vraiment bien placé, je ne pouvais pas espérer mieux. Il fallait juste que je trouve l'ouverture dans le final, que je trouve les ressources car c'était un sprint court pour moi."


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Giro 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.