Cet article date de plus de neuf ans.

Étape 2 : ce qu'il ne fallait pas manquer sur le Tour

Nibali prend le maillot jaune, le peloton traverse un haut lieu de la littérature anglaise, la foule effraye les coureurs. Voici notre résumé de cette deuxième étape en images et tweets.
Article rédigé par Baptiste Schweitzer
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
  (Les Anglais n'ont pas hésité à décorer leurs maisons © RF/BS)

L'homme du jour

Vincenzo Nibali.  Le coureur italien s'est imposé sur le fil au terme de la deuxième étape entre York et Sheffield. Une étape difficile avec neuf difficultés qui lui correspondait parfaitement. A quelques kilomètres seulement de l'arrivée, Vincenzo Nibali s'est détaché du groupe des favoris pour franchir la ligne d'arrivée seul en tête. Il s'empare du maillot jaune, signe une première victoire sur le Tour et un deuxième succès en huit jours, après avoir été sacré champion d'Italie il y a une semaine. Il confirme aussi qu'il faudra compter sur lui pour le podium à Paris.

Le lieu du jour

À Haworth, comme sur tout le parcours dans le Yorkshire, les habitants se sont mis aux couleurs du Tour de France. Cette famille ne fait pas exception. Cette commune d'Haworth est célèbre pour son presbytère qui fut la maison des sœur Brontë (Anne, Emily et Charlotte). Il est désormais transformé en musée en l'honneur des trois écrivaines.

  (A Haworth, comme sur tout le parcours dans le Yorkshire, les habitants se sont mis aux couleurs du Tour de France © RF/BS)

L'anecdote du jour

Il y a du monde, beaucoup de monde...voire trop de monde sur les routes. Julien Jurdie, directeur sportif d'AG2R La Mondiale, en a fait l'expérience : "J'ai mangé une pomme et le trognon de pomme je savais pas quoi en faire parcque je pouvais pas le jeter par la fenêtre... en arrivant j'avais toujours mon trognon de pomme. " Idem, il n'a jamais pu s'arrêter pour satisfaire un besoin naturel "mais j'avais anticipé en buvant le minimum sachant que ce serait difficile de faire pipi pendant l'étape. "

Le portrait du jour

Ils sont partout sur la route, souriants, se faisant photographier par le public, saluant la foule. Les fameux bobbies anglais, les agents de police au couvre-chef inimitable font partie du décor de ce Tour de France en Angleterre. Mick est l'un d'eux et il est ravi de voir le Tour.

Étape 2 : portrait de Mick, un bobby ravi de voir le Tour dans le Yorkshire : "Moi même je fais beaucoup de vélo." #TDF

Le tweet du jour

Il y a définitivement beaucoup de monde sur les routes anglaises. Un public pas toujours prudent ce qui a entraîné de nombreux coups de gueule chez les coureurs. Le Néerlandais Tom Dumoulin n'a pas vraiment apprécié sa journée. "Je crois que je n'ai jamais été aussi effrayé sur une course.  "Nous apprécions vraiment vos encouragements, mais s'il vous plaît, restez en dehors de la route !"

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.