Cyclisme : après le Giro, Egan Bernal vise un retour sur le Tour de France en 2022

Le Colombien, vainqueur du Tour de France 2019, espère être de nouveau au départ de la Grande Boucle en 2022.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Egan Bernal sera au départ du Tour de France 2022. (SYLVAIN THOMAS / AFP)

Egan Bernal se voit courir de nouveau le Tour de France en 2022 après avoir privilégié le Giro cette saison, a annoncé le Colombien dans une interview à un journal de son pays. "Il est clair que nous allons focaliser toute notre préparation et nos efforts en pensant à courir le Tour de France cette année", a dit le vainqueur de l'édition 2019, âgé de 24 ans, au Mundo Ciclistico.

En 2020, Bernal avait été contraint à l'abandon pendant le Tour à cause de douleurs au dos. En 2021, le leader de l'équipe Ineos s'est concentré sur le Tour d'Italie qu'il a remporté pour la première fois. "Il est temps de revenir sur le chemin de 2019, duquel nous nous sommes un peu écartés", a poursuivi l'unique vainqueur sud-américain du Tour.

Duel en vue avec Pogacar ?

Gêné par des douleurs persistantes au dos, le Colombien s'est montré rassurant, alors que le monde du cyclisme a débuté son hibernation jusqu'à la mi-janvier. "Je pense que j'ai complètement récupéré, mais néanmoins nous avons suivi l'évolution à travers des séances de physiothérapie, en nous renforçant avec des séances à la salle de sport. Nous espérons commencer l'année cycliste et continuer sans que rien ne puisse affecter les performances sur le vélo", a dévoilé Bernal au quotidien.

L'édition 2022 pourrait donc offrir le duel que le monde du cyclisme attend sur les pentes de la Grande Boucle entre Bernal et le double tenant du titre Tadej Pogacar, qui avait un temps émis la possibilité de courir le Giro avant le Tour, mais devrait se concentrer sur une troisième couronne de suite sur les Champés-Elysées. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egan Bernal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.