Cyclisme : Florian Senechal sacré champion de France de la course en ligne après sa victoire à Cholet

Le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl a dominé le sprint en petit comité, dimanche, pour devenir champion de France, à Cholet.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Florian Sénéchal après sa victoire aux championnats de France sur route à Cholet, le 26 juin 2022. (DAMIEN MEYER / AFP)

Le maillot tricolore change d'épaules, mais pas d'équipe. Un an après le sacre de Rémi Cavagna, c'est son coéquipier Florian Senechal qui s'est imposé dimanche 26 juin à Cholet. Après s'être extirpé du peloton à l'entame des dix derniers kilomètres, le Nordiste a dominé Anthony Turgis, Axel Zingle, Warren Barguil et Benjamin Thomas au sprint. Il devient champion de France pour la première fois de sa carrière.

Démare à l'arrêt

Sur un circuit plat mais usant, où il fallait sans cesse relancer dans les rues de Cholet, tout en restant vigilants pour ne pas chuter, les coureurs ont livré un combat de tous les instants. Là où l'on attendait plus tôt un sprint massif à l'arrivée, on a finalement assisté à une explication entre cinq hommes : Anthony Turgis, Axel Zingle, Warren Barguil, Benjamin Thomas et Florian Senechal. La faute aux deux derniers cités, auteurs d'une double attaque tranchante à l'entame du final.

Florian Sénéchal est champion de France ! Le Nordiste a réglé le groupe de tête : il s'impose au sprint devant Anthony Turgis. Axel Zingle prend la 3ème place, Warren Barguil est 4ème.

Emmené par son équipe Cofidis offensive, Benjamin Thomas a profité du coup de force tactique des siens pour s'extirper d'un peloton nerveux, qui ripostait aux attaques incessantes destinées à faire flancher la Groupama-FDJ du favori Arnaud Démare. Pendant que Thomas accélérait, son coéquipier Coquard, autre favori, se chargeait de la cassure, bien aidé par un Alaphilippe en forme pour sa reprise, et lui aussi bien content de voir les hommes de tête s'envoler. Et pour cause : son coéquipier Florian Senechal en faisait partie.

Après quelques kilomètres en duo, les deux compagnons d'échappée ont été repris par le contre de Barguil, Turgis et Zingle sous la flamme rouge. Ce n'est donc pas par un sprint massif, mais bien par une explication en comité réduit que s'est conclue la course en ligne masculine des championnats de France. Lancé par Benjamin Thomas, Arthur Zingle a été impuissant face à Florian Senechal, tranchant, et Anthony Turgis qui échoue à quelques centimètres du titre.

La réaction du nouveau champion de France Florian Sénéchal, qui savoure son titre après une année compliquée.

"On s'échange le maillot (avec Rémi Cavagna, son coéquipier et tenant du titre). Je ne redescends pas là. Quand je vais mettre le maillot, je vais comprendre. C'était une année assez dure, là ça tourne enfin, ça fait plaisir pour tous les sacrifices que je fais", savourait le nouveau champion de France à l'arrivée, "La course était dure. J'ai vu qu'Arnaud Démare n'était pas si fort que ça dans la montée. Je me suis dit que je n'allais pas attendre le sprint." Bien lui en a pris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.