Critérium du Dauphiné 2023 : Julian Alaphilippe remporte la deuxième étape, Christophe Laporte conserve son maillot jaune

Le Français de la Soudal Quick-Step s'est octroyé la deuxième étape du Critérium du Dauphiné, lundi, à La Chaise-Dieu.
Article rédigé par Robin Joanchicoy, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le Français Julian Alaphilippe s'est montré le plus rapide au sprint, lors de la 2e étape du Critérium du Dauphiné, le 5 juin 2023. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Au lendemain de la victoire sur le fil de Christophe Laporte lors de la première étape, un autre Français, un certain Julian Alaphilippe, s’est de nouveau imposé sur la deuxième étape du Critérium du Dauphiné, lundi 5 juin. Le coureur de la Soudal Quick-Step l'a emporté au sprint à l'arrivée sur La Chaise-Dieu pour s'offrir la 41e victoire de sa carrière, devant Richard Carapaz et Natnael Tesfatsion.

Le coureur de la Soudal Quick-Step, Julian Alaphilippe, a été le plus fort sur le sprint de la deuxième étape du Critérium du Dauphiné. Après Christophe Laporte la veille, c'est un autre tricolore qui lève les bras sur la ligne d'arrivée à La Chaise-Dieu ! -
Etape 2 : Julian Alaphilippe s'offre la deuxième étape au sprint Le coureur de la Soudal Quick-Step, Julian Alaphilippe, a été le plus fort sur le sprint de la deuxième étape du Critérium du Dauphiné. Après Christophe Laporte la veille, c'est un autre tricolore qui lève les bras sur la ligne d'arrivée à La Chaise-Dieu ! - ()

Après un premier tiers de saison frustrant, le double champion du monde s'offre son deuxième succès de l'année, après la Classic de l'Ardèche, et se hisse à la deuxième place du classement général du Dauphiné, dans le même temps que le maillot jaune, Christophe Laporte.

Julian Alpahilippe revient sur ses derniers mois difficiles avant de renouer avec la victoire sur cette deuxième étape du Critérium du Dauphiné à La Chaise-Dieu. -
Etape 2 : Julian Alaphilippe : "C'est un grand soulagement", après son succès à La Chaise-Dieu Julian Alpahilippe revient sur ses derniers mois difficiles avant de renouer avec la victoire sur cette deuxième étape du Critérium du Dauphiné à La Chaise-Dieu. - ()

Les Tricolores à l'affiche

À l'instar de l'étape inaugurale, l'échappée menée par les trois Français Pierre Latour (TotalEnergies), Kenny Elissonde (Tref-Segafredo) et Nans Peters (AG2R-Citroën), s'est fait reprendre dans les derniers kilomètres. Seul le Tricolore Donavan Grondin (Arkéa-Samsic), porteur du maillot bleu à pois blancs, n'a pas suivi la cadence imposée par le peloton, victime de crampes à 50 kilomètres de l'arrivée. S'il a perdu (beaucoup) de temps au général, le Réunionnais a assuré l'essentiel en conservant le maillot de la montagne en vue de la 3e étape.

Déjà payante la veille, la stratégie de la Jumbo-Visma a une nouvelle fois fait des dégâts. Dictant le tempo du peloton tout au long de l’étape, épaulée un temps par la Soudal Quick-Step, la formation néerlandaise a imprimé un rythme d’enfer, laissant peu de place aux échappées et permettant à Christophe Laporte de se hisser au pied du podium. Souvent au service de ses coéquipiers, le Varois pourra savourer une nouvelle étape sous le feu des projecteurs, mardi, avec sa tunique de leader du classement général sur les épaules.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.