Cet article date de plus de six ans.

Dames: l'équipe Specialized reste reine du chrono

La formation américaine Specialized a gardé son titre dans le contre-la-montre dames qui a ouvert les Championnats du monde de cyclisme sur route à Ponferrada. Victorieuse des deux premières éditions de cette course inscrite au programme en 2012, Specialized s'est adjugée une victoire d'autant plus nette que la formation Rabo de la Néerlandaise Marianne Vos (Rabo), accablée, n'a pu terminer la course.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'équipe Specialized en action (MIGUEL RIOPA / AFP)

Vos a été retardée tout d'abord par un problème mécanique avant qu'une  chute envoie au sol, à 1500 mètres de l'arrivée, la quasi-totalité du groupe. La Néerlandaise Anna van der Breggen, la plus sévèrement touchée, souffre  d'une fracture du bassin. La Française Pauline Ferrand-Prevot a donné pour sa part des nouvelles  rassurantes: "Rien de grave, quelques brûlures et hématomes." Specialized a aligné une équipe remodelée.

La Néerlandaise Chantal Blaak  (24 ans) et la Canadienne Karol-Ann Canuel, les deux nouvelles, sont venues en  renfort de l'Américaine Evelyn Stevens (31 ans) et de l'Allemande Trixi Worrack  (32 ans), présentes dès 2012, ainsi que de l'Allemande Lisa Brennauer (26 ans)  et l'Américaine Carmen Small (34 ans), titularisées l'an passé. Sur le parcours de 36,15 kilomètres, l'équipe victorieuse a battu de 1 min  17 sec l'Australienne Orica (Annette Edmondson, Melissa Hoskins, Emma  Johansson, Jessie McLean, Valentina Scandolara, Amanda Spratt).
   
    Classement:
    1. Specialized (USA), les 36,15 km en 43:33.
    (moyenne: 49,8 km/h)
    2. Orica (AUS) à 1:17.
    3. Astana (ITA) 2:19.
    4. Optum (USA) 2:25.
    5. Boels Dolmans (NED) 2:26.
    6. UnitedHealthcare (USA) 2:43.
    7. Bigla (SUI) 2:55.
    8. Giant (NED) 3:45.
    9. Hitec (NOR) 4:01.
    10. Rusvelo (RUS) 4:07.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mondiaux de cyclisme sur route

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.