Cet article date de plus de deux ans.

Coupe du monde 2018 : Le Maroc "pas une petite équipe" pour Hervé Renard

Le Maroc "n'est pas une petite équipe", a estimé jeudi le sélectionneur Hervé Renard avant le premier match du Mondial 2018, contre l'Iran, vendredi à Saint-Pétersbourg. Les Marocains sont placés dans le groupe B avec l'Iran donc mais aussi les puissants Espagne et Portugal.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Hervé Renard

Le Maroc, petit du groupe ?

Hervé Renard: "Pour nous l'équation est assez simple. On a trois équipes qui nous sont supérieures au classement Fifa. On a préparé le match contre l'Iran comme on préparera les matches contre l'Espagne et le Portugal. Celui-ci n'a pas plus de valeur, il rapporte aussi trois points. On joue deux gros ogres après, mais celui-ci est le premier."

Un parcours difficile pour se qualifier ?

H.R. : "J'ai commencé il y a une vingtaine d'années au moment où le Maroc participait à sa dernière Coupe du monde. Je suis parti de quatrième division. On travaille, on a parfois des échecs, parfois des réussites. On fait tout pour atteindre ses rêves. Aujourd'hui c'en est un. Il faut avoir confiance en son groupe et en soi-même."           

Un plan anti Sardar Azmoun ?

H.R. : "Ce n'est pas la première fois que l'on affronte un grand attaquant. Pendant les qualifications, on a eu Gervinho et Aubameyang. Sur le continent africain, on a des gros matches. (...) L'Iran possède un milieu de terrain avec des joueurs de grande qualité technique et trois attaquants de haut niveau, capables de se projeter très vite, avec un avant-centre dangereux (Azmoun, NDLR) dans les airs, avec une très bonne touche de balle et qui marque beaucoup de buts. Mais on n'est pas une petite équipe, on vient avec nos forces et nos qualités."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.