Cet article date de plus de deux ans.

Coupe du monde 2018 : La Suisse renverse la Serbie

La Suisse a arraché la victoire sur la Serbie 2-1 lors de la 2e journée du Groupe E. Les Serbes avaient pourtant ouvert les hostilités par Mitrovic (5e) mais les Suisses ont trouvé les ressources pour renverser la vapeur. Xhaka a égalisé (52e) avant le contre assassin de Shaqiri en fin de match (90e). Avec la victoire du Brésil sur le Costa Rica (2-0), un match à trois se profile pour les huitièmes.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le Suisse Xherdan Shaqiri accroché par le Serbe Dusko Tosic (OZAN KOSE / AFP)

La Serbie, c’est pas le Brésil ! Fini les trous d’air en défense et les passements de jambes. La Suisse pensait avoir fait le plus dur en accrochant la Seleçao dimanche dernier (1-1) mais les Serbes ont montré les muscles pour tenter d’obtenir leur billet pour les huitièmes de finale, une grande première pour cette nation depuis l’éclatement de la Yougoslavie, dès ce 2e match de poules. Avec ses flèches Tadic et Kostic et Mitrovic en pointe, y’avait du monde aux Balkans. Le match a commencé par un raid aérien avec un centre précis de Tadic pour la tête de Mitrovic dans le dos du pauvre Schär (1-0, 5e).

La Serbie prenait l’ascendant et l’attaquant de Fulham se fendait même d’un retourné non cadré (19e). A la pause, le KO n’était pas loin mais Tosic sur une tête à deux mètres du but (43e) et Tadic, en demi-volée (45e+1), avaient gâchés deux belles cartouches. Hormis autour de la demi-heure de jeu, la Suisse avait peiné à se montrer dangereuse devant le but de Stojkovic. Seul un beau mouvement manquait de faire mouche mais Dzemaili avait trouvé le portier serbe sur sa route (30e).

Xhaka Ponk

Le festival Mitrovic continuait (51e) mais, sur un contre, la Suisse revenait dans le match. Shaqiri trouvait le dos d’un Serbe mais Xhaka déboulait de loin et catapultait le ballon dans le petit filet (1-1, 52e). L’intensité continuait à monter. Bouillant, Shaqiri trouvait le poteau d’une frappe enroulée (58e). La fatigue distendait les lignes et aérait encore plus le jeu rendant la rencontre agréable. La palette de talents des deux côtés n’y était pas étranger non plus. Heureuse sur un penalty flagrant mais non sifflé en faveur des Serbes, la Suisse accélérait dans les dernières minutes.

Shaqiri trouve la faille

Embolo faisait vaciller la Serbie sur une frappe puissante (82e) avant de jouer la remise pour Gavranovic, lui aussi trop imprécis pour tromper la vigilance de Stojkovic (84e). La finition, c’est Shaqiri qui la trouvait enfin. Lancé dans son camp vers le but serbe, le génie suisse résistait au retour de Tosic et crucifiait Stojkovic d’un petit coup de patte (2-1, 90e).

Avec cette précieuse victoire, les Helvètes sont en position de force pour accéder aux huitièmes de finale. Pendant qu'ils joueront contre le Costa Rica, déjà éliminé, le Brésil et la Serbie en découderont pour sortir des poules. "Dès que nous avons vu le tirage au sort, beaucoup ont pensé que le Brésil allait remporter cette poule et le tournoi, explique Mladen Krstajic, le sélectionneur de la Serbie. Nous nous retrouvons en situation pour pouvoir nous qualifier. Nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour gagner. Rien n'est impossible dans la vie, le Brésil a des faiblesses qu'on a envie d'exploiter." La Seleçao est prévenue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.