Cet article date de plus de trois ans.

Coupe du monde 2018 : L'Uruguay, véritable chat noir pour l'équipe de France

Certains rêvent déjà d'une demi-finale contre le Brésil, mais attention à ne pas tomber de haut. L'équipe de France doit d'abord franchir l'obstacle Uruguay en quart de finale (vendredi 16h00). Si la victoire contre l'Argentine (4-3) a fait vibrer tout un pays, l'humilité est de mise avant de rencontrer la Celeste, un adversaire qui n'a jamais réussi aux Bleus.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Pas sûr que le dernier match contre l'Uruguay, lors du Mondial 2010, laisse un souvenir impérissable dans l'histoire du football... (ETZEL ESPINOSA / MEXSPORT DIGITAL)

Rencontrer l'Uruguay en Coupe du monde n'a jamais été bon signe pour l'équipe de France. Chaque confrontation entre les deux sélections a coïncidé avec une élimination prématurée pour les Bleus. En 1966, 2002 et 2010, France et Uruguay se sont retrouvés dans la même poule (à chaque fois la poule A) : les trois fois, la France était passée à la trappe avant même la phase éliminatoire. Parlez d'un chat noir...

Rompre la loi des séries

Pas de quoi se rassurer non plus si on extrapole à toutes les rencontres qui ont opposé les deux sélections. Une seule victoire pour l'équipe de France en 8 matches et c'était il y a 33 ans. Ajoutez cela une certaine impuissance face à la nation sud-américaine : aucun but marqué lors des 5 dernières confrontations. La dernière, d'ailleurs, a été remportée par l'Uruguay 1-0 en 2013.

L'Uruguay est aussi dans une très bonne dynamique face aux sélections européennes. En Russie, elle a écrasé le pays hôte (3-0) et n'a pas tremblé face au Portugal (2-1). Lors du Mondial 2014, la Celeste avait joué un mauvais tour à l'Italie (1-0) et à l'Angleterre (2-1), participant à leur élimination conjointe dès les phases de poule. Une série de 4 victoires donc, et pas face à n'importe qui.

La probable absence de Cavani en guise d'atout

Mais sur le papier, l'équipe de France a une équipe beaucoup plus complète sur toutes les lignes et la Celeste devrait être privée d'une de ses deux stars. En effet, Edinson Cavani, touché au mollet contre le Portugal, est encore "gêné" même si "la douleur et l'inflammation ont cessé" selon la presse uruguayenne. Le staff médical de la sélection privilégiera de toute façon la santé du joueur. La logique voudrait que le meilleur buteur de Ligue 1 soit remplacé par Christian Stuani, auteur de 21 buts en Liga avec Girona cette saison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.