Cet article date de plus de trois ans.

Coupe du monde 2018 : L'Allemagne se rassure ...un peu

L'Allemagne a renoué avec la victoire (2-1) après cinq matches consécutifs sans succès, mais n'a pas vraiment rassuré contre la faible Arabie saoudite, pour son dernier match avant le Mondial, vendredi à Leverkusen. Timo Werner (8e) a marqué pour les champions du monde, ainsi que Omar Othman contre son camp sous la pression de Thomas Müller (43e). Taiseer Al-Jasim a réduit le score pour les Saoudiens (85e). La dernière victoire des Allemands remontait à octobre 2017, un cinglant 5-1 contre l'Azerbaïdjan en qualifications du Mondial. Depuis, la Mannschaft avait fait trois nuls (Angleterre, France, Espagne) et perdu deux fois (Brésil, Autriche).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

"Si on joue comme ça au Mondial, nous n'aurons aucune chance", avait fustigé le sélectionneur Joachim Löw après la sortie totalement ratée de son équipe très remaniée samedi dernier en Autriche (1-2). Pas sûr que cette rencontre contre les joueurs du royaume wahhabite l'ait vraiment conforté. Il avait pourtant aligné son équipe type, celle qui pourrait débuter en Russie dimanche prochain 17 juin contre le Mexique pour le premier match du groupe F (avec la Suède et la Corée du Sud). Seul manquait Mesut Özil, légèrement touché à un genou, Julian Draxler prenant sa place dans l'axe d'une attaque composée de Müller (droite), Reus (gauche), et Werner en pointe.

Une mi-temps pour Ter Stegen

Mais l'Allemagne n'a pas réussi à emballer le match et s'est fait peur jusque dans le temps additionnel, lorsque Mohammad Al-Sahlawi a eu une balle d'égalisation. Le premier but est survenu sur une action d'école, que l'on risque de revoir en Russie: longue diagonale de Kimmich depuis le milieu de terrain pour Reus dans la surface, remise sans contrôle pour Werner qui marque de volée en pleine course. Le même Werner, qui s'était révélé l'an dernier à 21 ans en Coupe des confédérations, a servi Müller pour la balle du 2-0. Logiquement, Löw a fait tourner après la pause, offrant une mi-temps dans les buts devant le public allemand à Marc-André ter Stegen. Une façon de remercier le portier de Barcelone, qui accepte sans faire de vagues de rendre les gants à Neuer pour le Mondial, après avoir brillamment assuré l'intérim en sélection pendant l'absence du Munichois pour blessure. Ter Stegen s'est mis en lumière en arrêtant un penalty de Al-Sahlawi, mais le capitaine saoudien Al-Jassim, qui avait bien suivi, a repris le ballon pour marquer l'unique but de son équipe en fin de match.

La Russie devra se méfier des Faucons verts

Pour les Saoudiens, qui auront l'honneur de disputer le match d'ouverture du Mondial contre la Russie jeudi, la préparation s'achève sur trois défaites en trois matches (Italie 1-2, Pérou 0-3). Mais les "Faucons verts" ont démontré qu'ils n'étaient pas totalement dépourvus d'atouts offensifs: ils se sont créé quelques véritables occasions en contre, par Salem Al-Dawsari notamment, stoppé à chaque fois in extremis par un défenseur allemand. 67e du classement Fifa, ils seront cependant les outsiders du groupe A, où ils affronteront l'Uruguay et l'Egypte après la Russie.

Joachim Löw (sélectionneur de l'Allemagne): "Je ne me fais pas de souci, nous avons encore une semaine, mais je sais que nous devons nous améliorer. Nous serons présents lorsque le Mondial commencera. Nous avons fait une bonne première période, en seconde période nous avons gâché beaucoup d'occasions, et nous en avons concédé trop. En attaque nous avons eu de bonnes actions, nos appels de balles devant nous ont procuré beaucoup d'occasions, mais nous n'avons pas concrétisé suffisamment. Il y a des choses à améliorer. A la fin du stage de préparation, les forces sont un peu émoussées, mais la semaine prochaine (le 17 juin contre le Mexique au Mondial ndlr) nous serons plus dynamiques".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.