Cet article date de plus de quatre ans.

Chpryguine "très probablement expulsé" dans les heures qui viennent

Le supporter russe ultranationaliste Alexandre Chpryguine, interpellé lundi soir alors qu'il assistait au match Russie - pays de Galles à Toulouse (sud-ouest) en dépit d'une interdiction administrative de territoire, va être "très probablement expulsé" dans les heures qui viennent, a-t-on appris ce mardi de sources policières.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

"Les modalités prises sont en cours de calage", a-t-on ajouté de mêmes sources. Peu après 12H00, le président des supporters russes se trouvait toujours en garde à vue, selon l'une de ces sources. Il est vraisemblablement arrivé par avion lundi matin à Barcelone, en Espagne, avant de rallier Toulouse par la route. A la suite de son expulsion samedi après des violences à Marseille, le ministère français de l'Intérieur a révoqué lundi son visa et délivré une interdiction administrative de territoire (IAT).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.