Cet article date de plus de trois ans.

Chine: Luiz Felipe Scolari fait ses adieux à Guangzhou

L'entraîneur brésilien Luiz Felipe Scolari, qui n'a pas annoncé officiellement un départ semblant inéluctable, est venu samedi faire ses adieux sur la pelouse à l'issue du match perdu à domicile par son équipe Guangzhou Evergrande face à Tianjin Quanjian, auquel, suspendu, il n'a pas participé.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Luiz Felipe Scolari réussit un beau parcours avec les chinois du Guangzhou  (ARI FERREIRA / AG?NCIA LANCEPRESS!)

"Merci à Guangzhou Evergrande de m'avoir permis de venir en Chine et à Guangzhou, où j'ai passé deux années et demi agréables avec vous tous", a déclaré au micro l'ancien entraîneur du Brésil, du Portugal et de Chelsea, âgé de 68 ans. Scolari est venu sur la pelouse du Tianhe Stadium après ce match de la dernière journée de la Chinese Super League partager la joie de ses joueurs à qui l'on a remis le trophée du champion. Le club de Canton était déjà assuré du titre de champion de Chine, le septième trophée toutes compétitions confondues remporté en deux ans sous l'autorité de Scolari, avant ce match perdu 2-1 contre Tianjin Quanjian. "Je remercie du fond du coeur ces jeunes messieurs en face de moi", a lancé Scolari à l'adresse de ses joueurs, en les saluant d'un geste du bras. Selon la presse, Scolari a choisi de ne pas renouveler son contrat, qui expire en cette fin de saison, avec Guangzhou Evergrande, même si le club n'a toujours pas confirmé cette information. Le nom de l'Italien Fabio Cannavaro, champion du monde 2006 comme joueur et actuel entraîneur de... Tianjin Quanjian, est parmi ceux qui circulent pour le remplacer, avec ceux de son compatriote Carlo Ancelotti ou de l'Allemand Thomas Tuchel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.