Cet article date de plus d'un an.

Ça s'est passé un 17 mai 2008 : un Lyon affamé s'offre un septième titre !

Le début du 21e siècle est tonitruant pour l’Olympique Lyonnais de Jean-Michel Aulas : sept titres consécutifs entre 2002 et 2008. Un record en France ! Ce 17 mai 2008, à Auxerre pour la 38e journée, l’OL s’impose 3-1 et parachève sa suprématie par un premier doublé et un entraîneur remercié dans la foulée...
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (FRANCK FIFE / AFP)

Au stade de l’Abbé-Deschamps, le suspense ne dure que vingt-quatre secondes, le temps qu’il faut à Karim Benzema, 20 ans, servi par Fred, pour battre Riou et montrer la voie du succès lyonnais 3-1. Fred et Kallstrom marquant les deux autres buts de cette soirée historique, où 20 000 personnes assistent au septième sacre consécutif de l’Olympique Lyonnais, le nouvel ogre du foot français. Karim Benzema n’est pas encore madrilène et devient le meilleur buteur de la saison de Ligue 1 avec 20 réalisations. 79 points, 24 victoires, 7 défaites seulement, 74 buts marqués et Juninho meilleur passeur, Lyon règne sur le football national malgré la belle concurrence bordelaise. Les héros se nomment Coupet, Clerc, Reveillere, Cris, Squillaci, Boumsong, Muller, Bodmer, Toulalan, Kallstrom, Juninho, Govou, Anderson, Benzema, Baros, Remy et Mounier. Coupet, Govou et Juninho sont les seuls à 7 titres en Ligue 1, égalant le record des stéphanois Jean-Michel Larqué et Hervé Revelli de 67 à 76.

Mais cet OL va connaître un déclin. Car curieusement, l’entraîneur qui avait remplacé Gérard Houillier, Alain Perrin, est remercié, alors qu’il est le premier entraîneur à gagner un double avec l’OL, après avoir battu le PSG en finale de Coupe de France ! Les joueurs ont un rapport dégradé avec Perrin et ses adjoints, à la forte culture lyonnaise, Genesio, Bats et Duverne sont distants. Govou et Juninho se chamaillent, Cris et Coupet se blessent... Toulalan et Ben Arfa font une belle saison mais le président Aulas et son inséparable conseiller, Bernard Lacombe, mettent fin à l’aventure avec Alain Perrin. C’est Claude Puel qui sera appelé à conduire la locomotive lyonnaise, éliminée en Ligue des Champions cette année-là, dès les huitièmes de finale par Manchester United.

L’apogée du Lyon dominateur s’arrête. Avec un bilan de 7 titres, 5 Coupes de France et une Coupe de la Ligue. C’est avec l’arrivée de Jean-Michel Aulas en 1987 que l’ambition s’était transformée en réalité. En vingt ans, Aulas a doté l’Olympique Lyonnais d’un palmarès exceptionnel. Il a fait entrer son club parmi les dix-huit plus grandes formations d’Europe, même s’il n’a jamais atteint le Graal avec les garçons. Il a donné une dimension nouvelle à la section féminine du club qui va conquérir 13 titres de championnes de France jusqu’en 2008. Sans oublier le palmarès des filles en Coupe d’Europe. En 2007, Lyon est même le premier club français à gagner le championnat masculin et féminin la même saison.

Depuis ce 17 mai 2008, Aulas et l’Olympique Lyonnais qui fêtera ses 70 ans d’existence au mois d’août, courent toujours après le succès...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.